Articles Tagués ‘chambre à air’

Un immense et estival BONJOUR à Vous !

Vous avez remarqué ? Non ? L’été s’est formellement installé de la même façon que l’an passé : il a piétiné… attendu….fait des blagues… et puis le jour du solstice, il a entendu les premiers airs de musique annonçant la saison chaude et BAM il s’est imposé en plein dans nos sandales !

Et depuis, on se précipite à ressortir nos astuces « fraîcheur » de l’édition 2018 en espérant être plus au point cette année.

Voici une météo que nous aurions largement aimé connaître lors de notre journée des Ateliers de la Caravelle. Heureusement que les artisans présents étaient incroyablement sympathiques et intéressants et qu’un courageux public  soit parvenu à se frayer un chemin à travers les seaux d’eaux qui nous sont tombés sur la tête durant des heures…

Tant pis pour nous… il est toujours rageant et déprimant de travailler autant en amont pour voir ses attentes noyées par un ciel non-coopératif mais de belles choses que vous pourrez consulter sur le blog de la Caravelle sont tout de même à retenir de cette humide journée.

Mais revenons à notre chère polymère et à mes dernières pièces.

J’ai travaillé, ces dernières semaines autour de deux axes différents.

Je me suis tout d’abord amusée avec des pochoirs et des poudres de pastel (sans doute besoin de douceur à un moment où le printemps pleureur me fendait le cœur…) et j’ai ensuite poursuivi mes jeux avec la chambre à air. 

Mon envie de soleil m’a d’abord poussée vers les couleurs chaudes et mon désir de plage a enchaîné avec les bleus : 

Avec les chutes de plaques roses, j’ai modelé des perles toupies : 

Deux bracelets dans les mêmes teintes ont exploités des petites canes de stage : 

Et quelques boucles d’oreilles sont venues accompagner l’ensemble : 

La paire de boucles d’oreilles qui suit assure la transition de style puisque ses lamelles de polymère sont maintenues entre elles par des lamelles de chambre à air : 

Quelques autres prototypes se sont empressés d’accompagner celles-ci : 

Un problème de commande (rapport à l’échelle des fermoirs mousqueton que je voulais… moi et ma fichue lecture à moitié des détails de la fiche de produit) et hop, on fait des porte-clefs ! 

J’ai réalisé également des sautoirs ainsi que des sous-verre top mais je me bats depuis DES SEMAINES avec mes photos qui ne veulent PAS être importées sur mon blog… Une véritable prise de tête qui m’a valu de rejeter la publication de cet article durant longtemps. (Oui, maintenant, vous saisissez mieux le décalage entre l’introduction qui vous souhaite un bon début d’été et l’heure à laquelle je partage, effectivement ce texte.) Alors si vous voulez les voir, je vous invite à vous rendre sur ma page FaceBook (moins farouche, visiblement en ce qui concerne la chambre à air recyclée… snif.) 

En attendant, je partage avec vous deux dernières pièces ; un petit vase estival ainsi que ma parure coup de cœur (Oui, parce que j’ai mes propres coups de cœur ! Comme si ça n’était pas moi qui en était l’auteur… bizarre, non ?) 

Qu’est-ce que vous pensez de ces plumes/feuilles ? Moi, je les zadore ! 

Je profite de cet article pour communiquer aux « locaux » que j’ai une vitrine durant tout le mois de juillet à la FABRIK à ARBOIS, n’hésitez pas à y faire un tour, les artisans qui se regroupent là-bas sont vraiment de qualité ! 

J’ai peu de temps devant moi alors je m’arrête ici pour pouvoir retourner un peu dans mon atelier… Je suis ENFIN en train de m’amuser un peu avec la nouvelle pâte FIMO effet cuir et je suis pressée d’y retourner avant que la fenêtre de mon emploi du temps se referme. 

Bon weekend à tous et à bientôt ! 

MC. 

 

 

Bonjour chers Vous ! 

Les quatre (non, il n’y a pas de S, j’ai vérifié) dernières semaines n’ont pas vu la publication de nouvel article et il évident que c’était absolument entièrement voulu (ben tient !).

Je voulais vous laisser le temps de digérer votre chocolat pascal et de profiter (Ô joie, il y en a tant !) des vacances scolaires comme il se doit. Bon, à présent que tout est plus ou moins rentré dans la normale, je suis en mesure de vous montrer la suite de mes chambre-à-airesques expérimentations. 

Au programme, du collier, du collier… et encore du collier. Pour l’instant, c’est ce qui sort de l’atelier… je n’y suis pour rien. Cette phrase peut vous paraître saugrenue (j’adore ce mot, il n’est pas assez exploité, à mon goût) mais elle n’en demeure pas moins vraie. Les véritables concepts de boucles et d’oreilles et de bracelets (j’ai toujours eu plus de mal, avec les bracelets) viendront sans doute plus tard, sans crier gare et s’imposeront à mes mains sans que je ne leur demande rien, comme d’habitude. (Oui… mon désir d’autonomie s’étend même à mes propres membres… c’est un tantinet flippant…) 

Mais pour l’heure, c’est le cou qui s’habille de couleurs et de noir et je vous présente sans plus tarder les pièces dernièrement achevées. 

Entamons par une petite série en rouge.

Un Hidden magic raté bien poncé qui contraste avec le mat du caoutchouc pour deux montages très différents : 

Je ne suis pas du tout satisfaite de ces résultats mais comme d’habitude, les bonnes idées naissent des contraintes alors ces pièces restent importantes par l’affluence de pistes qu’elles m’ont offertes. 

Le collier suivant est bien plus à mon goût. Plus classique, certes, mais trop marrant à toucher, comme son copain vert qui suit. 

Toutes les rondelles noires de ces deux colliers sont en chambre à air de tracteur. 

Les deux pièces à venir en noir et blanc seront les seules de ce genre-là. J’ai voulu tester une technique qu’on exploite plutôt en papier ou en tissu mais je ne suis pas assez minutieuse pour obtenir le rendu que je visai en polymère. 

Le plastron articulé (directement né après les essais que vous venez de voir) à venir me plait énormément et me donne bien envie de réitérer et de décliner le genre : 

 

Voilà. 

J’ai encore deux ou trois pièces à vous montrer mais cela fait déjà trois jours que j’attends une éclaircie pour les photographier correctement et que la lumière me fuit donc ce sera pour un prochain article. 

Allez, imperméabilisez vos chaussures et passez une bonne semaine ! 

À bientôt

MC