Articles Tagués ‘trousse’

.

Bonjour tout le monde.

Comme annoncé dans mon précédent article, je ne vous parlerai pas de polymère aujourd’hui mais du second matériau que je travaille dans mon atelier et qui s’inscrit au cœur de mes réflexions autour du recyclage :

la chambre à air de tracteur ! 

Cela fait environ un an et demi (même si l’année 2020 semble tout juste commencer pour La perle Rouge) que j’ai débuté mes petits essais dans un coin de mon atelier. En tant que créatrice de bijoux, j’ai d’abord commencé avec de la chambre à air de vélo, fine et souple. J’ai rapidement constaté l’incroyable résistance et longévité de ce matériau voué à… par grand chose, j’imagine, car officiellement ce sont les producteurs ou importateurs de pneumatiques qui sont responsables sur le plan technique et financier du traitement des pneus usagés. Je n’ai aucune idée du nombre d’usagers qui effectuent cette démarche aucune idée non plus de ce qui est réellement mis en place par les entreprises productives qui doivent soit traiter directement, soit sous-traiter la chose… En tout cas, force est de constater que le marché n’est pas envahit de nouveaux produits en chambre à air recyclée et qu’il demeure la particularité de quelques créateurs et créatrices intéressés. 

Et pourtant, il y a de quoi faire ! 

En ce qui me concerne, j’ai décidé de détourner ce caoutchouc non ou TRÈS peu biodégradable pour créer des pièces de petite et moyenne maroquinerie. 

Où en suis-je aujourd’hui ? C’est justement le but de cet article. 

J’ai la fierté de vous annoncer que ma petite entreprise jurassienne de La Perle Rouge vient de s’inscrire sous un label plus qu’essentiel et au nom qui me plait : Répar’acteur

Qu’est-ce que c’est ? C’est un annuaire de professionnels régionaux qui ont choisi d’inscrire leur production au sein d’une démarche éco-responsable en proposant à leurs clients des produits réhabilités, réparés ou détournés. 

Vous pourrez retrouver ce type de présentation sur les plateformes et les sites de vos artisans : 

Votre artisan s’engage pour l’environnement et l’économie circulaire

Agir pour la planète c’est avant tout consommer intelligemment. Cela passe notamment par la réutilisation et la réparation d’objets du quotidien. Pour cette raison, l’ADEME (Agence de la transition écologique) a mis sur pieds un annuaire réunissant des artisans réparateurs engagés.

Apparaître dans cet annuaire signifie que nous nous engageons dans l’économie circulaire & locale, avons une volonté de préserver la planète et cherchons à faire économiser les particuliers.

Lorsque l’on consomme de l’énergie dans la fabrication et l’usage d’objets, on utilise un capital écologique en empruntant des ressources à la planète. Les artisans engagés dans l’économie circulaire sont la pour changer la façon de consommer. 

Alors avant de jeter un outil abîmé et de courir en acheter un nouveau, parcourez le répertoire et trouvez un artisan près de chez vous qui vous aidera dans votre démarche de responsabilité environnementale. 
Pour ma part, je ne répare rien mais je détourne ce qui est normalement considéré comme un déchet destructeur ; la fameuse chambre à air que voici : 

Je vous avais déjà montré ici un peu de ce travail donc je ne vais pas me répéter mais je vais me contenter de vous présenter mes dernières créations. 

J’ai adoré approcher l’univers de la maroquinerie et je constate qu’à chaque nouvelle pièce, j’apprends quelque chose de nouveau et qu’à chaque nouvelle pièce, je comprends aussi tout ce qu’il me reste encore à apprendre. 

Voici tout d’abord, quelques modèles assez petits. Il s’agit d’un sac à main, d’une pochette à main et d’une pochette à accrocher à la ceinture. Les fermetures sont toutes des aimants.  

Voici ensuite des modèles de sacs à main et d sac en bandoulière un peu plus grands : 

Et enfin, mes préférés du moment ; les modèles qui mélangent la chambre à air au bois ! 

Encore quelques équilibres dans les montages à trouver… (les rapports hauteur/longueur/matériaux sont parfois pièges) J’apprends à chaque sac ! 

La pièce du dessus est une trousse. Je l’ai photographié avec le sac afin que vous ayez une idée de sa taille. 

Vue de dos : 

et intérieur : 

Et enfin, le plus mignon de tous, le sac à main à chaîne fine commandé par une ravissante mariée et assorti à ses bijoux et à son bouquet (oui oui ! ) : 

Je vous joint ici un article sur l’économie circulaire. 

Voilà tout ce que je voulais vous dire et vous montrer aujourd’hui. Alors pensez-y et n’hésitez pas à chercher ce label dans votre propre région ! 

Prenez soin de vous et  très bientôt ! 

Marie-Charlotte