Archives de octobre, 2017

Coup de pot pour un vendredi 13 !

Publié: 18 octobre 2017 dans Pâte Fimo

Bonjour chers Vous ! 

Une semaine qui contient un vendredi 13 ça fait toujours causer… Est-il préférable de soigneusement rester chez soi ? (Au risque effectivement de passer une journée qui sort de l’ordinaire… à savoir mortellement ennuyeuse…) Faut-il, au contraire, tenter l’avide démon en dépensant quelques euros pour un providentiel billet gagnant ? (ticket qui a statistiquement de bien plus faibles chances de se révéler porteur de bonne fortune étant donné, justement l’affluence record de joueurs durant ce genre de journée…) ou bien encore faut-il se la jouer décontracté du destin, prêt à parcourir du chemin tout le long de ce vendredi histoire de provoquer juste un peu une inopinée rencontre fortuite ? (incroyable, j’te jure ! ça faisait seulement 4 heures que je marchais et là, BAM ! Un truc INCROYABLE !!! Comme quoi, hein, les vendredi 13, il se passe toujours de ces trucs de dingue !)

Pour ma part, je ne crois pas à la superstition… ça porte malheur (muhaha).

Quoiqu’il en soit, ce vendredi 13 aura tout de même eut son impact sur moi puisqu’en y réfléchissant tranquillement tandis que je prenais le temps de déguster mon matinal café (entre 07h40 et 07h41), je suis parvenue à la conclusion que cela faisait longtemps que je n’avais pas fabriqué d’objet. Vous m’avez perdue ? Normal, les sauts de l’esprit sont parfois… souvent… toujours, en ce qui concerne le mien, difficiles à suivre.

Je vous la fait courte :

 Vendredi 13 →loto/chance/hasard/veine→bol/pot BIM ! Si je faisais un joli pot au motif kaléidoscope pour utiliser une cane ? 

…ben quoi ? ça se tient, non ? 

Il vous plait ? Il fait une dizaine de centimètre de diamètre et il a un cœur de porcelaine (ouh… comme c’est mignon, ça.)

Je ne suis pas parvenue à fabriquer beaucoup cette semaine et ce genre de pièce est assez chronophage, c’est pourquoi je n’ai que quelques boucles d’oreilles à vous présenter. Elles ont toutefois le mérite d’être de nouvelles créations et leur concept tout simple me plait énormément. 

Et enfin, les dernières, mes préférées : 

Ben oui… je les aime tellement que j’en ai mis deux photos ! 

Voilà… Et ne faites pas la tête parce que ma production a été plus réduite cette semaine, vous pouvez vous réjouir de ne pas avoir subi d’introduction météorologique ni d’histoire de couche ou de tétée ! Ça promet un rattrapage en règle la prochaine fois… (muhahahaha)

Allez, bonne semaine à vous, bonnes vacances aux écoliers et bon courage à leurs parents ! 

MC

 

Aïe aïe aïe… le spectre de la rentrée (et ses bonnes résolutions) s’est à peine éloigné que je rencontre déjà des irrégularités dans mes publications, ça promet… 

Et pourtant, je ne lambine pas ! Croyez bien que mes journées ne connaissent pas de temps mort… mais en fait, euh… c’est sans doute ça le problème. D’ailleurs, je ne suis tellement pas au point dans ma nouvelle organisation de famille de quatre que j’ai décidé de repousser l’éventualité d’une sieste à 2018 histoire de cesser les frustrations. 

Et oui, je suis de ces mamans qui arrivent régulièrement à l’école avec les cheveux gras, du noir en-dessous des yeux (très très en-dessous) et beaucoup d’écharpe autour du cou pour masquer le haut de pyjama… pourtant je vous jure que tente d’être organisée mais par je ne sais quelle malédictions, mes enfants ne semblent pas être très coordonnés entre eux… ça vous le fait aussi, à vous ?

Quant à la création… et bien elle en pâtit en tout premier, bien entendu. (et quoi de plus triste qu’une pâte qui pâtit ? rien ?… bon… je sors.)

Pourtant, j’y arriverai !

OUI j’affirme ici que je parviendrai à être une femme/maman/chef d’entreprise/créatrice et je le dis HAUT et FORT (enfin… pas trop fort quand même, faudrait voir à ne pas réveiller bébé… sinon, la chef d’entreprise va vite se faire oublier… la créatrice se convertira en chanteuse et la maman endossera son costume de kangourou qui, il faut bien l’avouer, est tout de même légèrement défavorable à l’activité de fabrication de bijoux.) 

Quoiqu’il en soit, et grâce à la précieuse aide de mamie (ouh, on les aime, ces mamies !!!) j’ai tout de même quelques petites choses à vous présenter aujourd’hui. 

Toujours dans ma recherche d’astuces pour exploiter les chutes de pâte et le matériel délaissé sur mon plan de travail, j’ai réalisé des plaques intéressantes (enfin, je trouve, tout du moins) desquelles j’ai tiré des perles pour fabriquer les bracelets ainsi que les boucles d’oreilles qui vont suivre. 

Oh ben… elle est bien jolie cette photo, mais on ne voit pas grand chose, attendez : 

C’est mieux ? bon. (Il fut une époque où j’aurais photographié chacune de ces paires de boucles de façon indépendante… parfois le manque de temps soulage aussi la lecture !)

Depuis qu’un nouveau bébé empli mes bras, j’ai temporairement mis mes colliers au placard… (et ceci n’est vraiment qu’une commune formule langagière car mes bijoux sont honteusement entassés dans une pochette que je trimbale partout).

Toutefois, j’apprécie à accessoiriser mes tenues (pensées pour être pratiques, confortables et peu fragiles… autant dire qu’une touche de finesse, n’est pas de trop) par une paire de boucles d’oreilles. Oui mais voilà, c’est encore un peu tôt pour que bébé ne s’agrippe pas de toutes ses forces à des pendantes et des boucles pendantes… et bien moi, je n’ai que ça ! 

Ni une ni deux (« semaines », bien entendu), me voici en train de fouiller dans mon b… pardon, de retrouver très rapidement dans l’impeccable organisation de mon atelier, les clous en argent commandés et jamais utilisés jusqu’ici. 

Premier test avec pigments : 

Test concluant, même si je les trouve un peu grosse, et donc un peu lourdes pour ce type de support. 

deuxième essai : 

Aaah, et bien c’est beaucoup mieux ! 

Les suivantes sont assorties aux deux colliers torques cousus qui termineront cet article. 

Et oui, depuis le temps que je devais en refaire !

Et voilà. J’arrive au bout de cet article, et à temps pour me transformer de nouveau en kangourou alors bonne fin de semaine à vous et à… bientôt (je ne m’avance plus…)

Prenez soin de vous ! 

Bises

MC