Articles Tagués ‘fleurs’

Un air de printemps.

Publié: 12 avril 2018 dans Pâte Fimo
Tags:, , , , ,

 Un grand bonjour à vous ! 

     Auriez-vous vu, par hasard, un petit air de printemps se faufiler fraîchement autour de chez vous ?

     Ici, en tout cas, quelques doux rayons de soleil sont venus chatouiller les carreaux de mon atelier tandis que de nouvelles nuances de vert réapparaissaient enfin dans mon petit terrain durement éprouvé par ces six mois d’automne. 

     Les nouvelles teintes timidement portées par les jeunes fleurs naissantes m’ont inspirées pour mon travail de ces deux dernières semaines mais je vous montrerai ceci dans un second temps car pour l’heure, je voudrais partager avec vous le résultat des dernières journées de stages. 

     De toute évidence, il n’y a pas que dans les jardins que l’activité reprend.

     Au cœur de mon atelier également de petites fourmis se sont attelées à faire naître des couleurs pleines de pep et des formes harmonieuses. Des petites fourmis extrêmement appliquées qui se sont concentrées durant plus de huit heures afin de parvenir à bout du défi kaléidoscope que je leur avais lancé. 

Participantes de l’atelier du 24 mars 2018

Des débutantes et des patouilleuses plus confirmées, de 10 ans à 75 ans, TOUTES ces petites travailleuses ont vraiment bien bossé comme vous pouvez le constater par vous-même : 

     Elles sont splendides, non ? En ce qui me concerne, je suis très fière de cette première étape. De la préparation des dégradés à l’assemblage des nombreux éléments en passant par la délicate étape de la réduction de cane, on peut dire que je ne les ai pas ménagé mais que voulez-vous… ça paie ! 

     Voyez plutôt ce qui en est né : 

     C’est chouette, non ? 

     Voici les deux canes que j’ai réalisées en démonstration durant cet atelier et vous pouvez vous rendre compte que les filles sont vraiment très proches de mon travail. (C’est normal, lorsqu’on a une bonne prof… muhaha) (Soit c’est ça, soit il faut que je me secoue un peu…) 

 J’ai exploité la première durant les stages sur un torque afin de montrer comment procéder mais j’ai décidé d’utiliser mon second motif différemment. 

     

 Comme je l’énonçais en introduction, j’ai eu envie de saisir l’inspiration printanière et de la convertir en polymère. 

    Pas besoin davantage d’explications pour vous présenter ici mes deux dernières créations. 

Je me suis beaucoup amusée avec ces fleurs. Elles ont été réalisées durant la préparation du tutoriel du prochain stage… 

Je vous laisse sur ce bouquet de fleurs éternelles et je vous souhaite une excellente fin de semaine. 

     J’espère avoir de nouvelles choses à vous montrer très bientôt.  

     En attendant, prenez soin de vous et profitez bien… de TOUT. 

     MC

Bonjour chers Vous !!! 

Je sais bien que l’hiver a subitement (et contre toute attente) décidé de poser ses valises avec un peu de retard mais moi je commençais franchement à me préparer pour le printemps… J’imaginais déjà le doux parfum des arbres en fleurs, le léger bruit des oiseaux réveillés et la douce odeur… des chocolats de Pâques ! Alors neige ou pas neige, dans peu de temps c’est Pâques et j’ai décidé de vous gâter en vous concoctant un petit (c’est une expression, bien entendu…) tutoriel afin de réaliser des fleurs décoratives que vous pourrez exploiter de multiples façons. Les déclinaisons de ce tutoriel sont infinies et s’adressent tant à celles qui s’exercent régulièrement à la patouille qu’à des vraies débutantes. 

Vous avez un peu de temps devant vous et une furieuse envie de créer ? Alors sortez vos pains de couleurs et recouvrez votre plan de travail de papier sulfurisé, c’est parti ! 

Matériel requis :

  • Pâtes polymères des couleurs de votre choix (Ici, vert pomme, violet, rose, turquoise, jaune, noir et blanc)
  • Machine à pâte
  • Emporte-pièces carré et rond au moins, si possible feuille ou goutte
  • Lame ( + outils de modelage et lissage)
  • Papier sulfurisé
  • Fil d’aluminium des couleurs de votre choix diamètre 1 ou 1,2 mm
  • Une pince coupante
  • Une pince ronde
  • Des perles rondes diamètre avec un trou d’au moins le même diamètre que votre fil d’aluminium, soit ici 1,5 mm. (pas de panique, c’est assez standard)
  • Perceuse avec forêt 1,5 mm (possibilité de percer avant la cuisson pour celles et ceux qui n’ont pas le matériel de perçage)

Et c’est tout !!!

Le principe de ce tutoriel est un peu différent de ceux que je publie pour vous habituellement et vous vous en rendrez vite compte. Il ne s’agit pas d’un projet complet dont vous devez suivre chacune des étapes mais plutôt un pêle-mêle de petits éléments que vous pouvez choisir d’assembler comme bon vous semble afin de réaliser des fleurs. Les images ne seront, d’ailleurs pas numérotées de 1 à… (beaucoup) mais seront plutôt présentées à chaque fois sous forme d’une mini fiche technique. 

Pour information aux débutantes, les indications de réglage de la machine à pâte correspondent à l’épaisseur de la plaque obtenue après son passage entre les rouleaux. Le réglage n°6 et celui qui donne la plaque la plus épaisse et le cran n°1 est au contraire très très fin.

Ce tutoriel  ne comporte aucun élément compliqué à mettre en œuvre et s’adresse particulièrement aux débutants.

Il s’agit tout d’abord de préparer les éléments dans lesquels nous allons piocher afin de créer nos fleurs décoratives. Chacun des éléments est très simple à réaliser et c’est la juxtaposition de ces différents effets qui fera l’originalité de votre pièce.

Allez, c’est parti !!! 


IMG_7295

1

Réalisez une cane spirale simple en vous préparant deux carrés de blanc et de noir à l’épaisseur maximum de votre machine à pâte. Superposez-les et repassez l’ensemble dans la machine au cran n° 4. Coupez les extrémités de votre bande et roulez-la sur elle-même afin de former une spirale. D’ordinaire je vous dirais de bien resserrer la cane afin de faire disparaître le petit trou du centre mais comme nous devrons percer ces tranches de spirale par la suite, ne vous embêtez pas et mettez-la au frigo sur un petit morceau de papier sulfurisé avant de poursuivre.


.

2b2

Préparez un colombin blanc de 2 cm de diamètre et d’une 15 aine de cm de long au moins et cerclez-le de noir assez fin (réglage n°3). Coupez-le en 3 et réservez en deux morceaux pour la suite. 


.

3

Prenez un des trois morceaux de colombin noir et blanc. Étirez-le un peu et aplatissez-le légèrement. Coupez-le en 4 tronçons que vous allez superposer les uns sur les autres. Faites se rejoindre les tronçons extérieurs  en modelant votre cane comme sur la photo n°3 afin d’obtenir l’image de la photo n°4.

Mettez de côté. 


.

Avec le deuxième morceau de colombin noir et blanc, nous allons réaliser une petite cane géométrique directement issue du tutoriel du collier plastron désarticulé que j’ai publié il y a deux semaines.

4

5

Cerclez votre colombin d’une plaque de couleur (ici violette… ou mauve… ou lilas… je n’ai jamais vraiment su faire la différence, j’avoue…) passée au cran n°5 ou 4 de votre machine à pâte. Étirez la cane cible obtenue et coupez-la en 4 tronçons que vous allez associer comme sur la photo n°3. Modelez le tout afin de donner à votre cane une section carrée. Étirez-la et recommencer l’opération en coupant de nouveau 4 morceaux et en les assemblant comme sur la photo n°7. Écrasez légèrement les angles de votre cane afin de la transformer de nouveau en une cane ronde. Mettez-la de côté.


.

6

Saisissez-vous du dernier morceau de colombin noir et blanc et cerclez-le d’une autre couleur (ici turquoise… C’est turquoise, hein ? ) de la même épaisseur que précédemment, réglage n°5 ou 4 puis réalisez la même cane que celle noire et blanche que vous avez faites avec le premier morceau de colombin. Veillez simplement à ce que vos canes ne soient pas du même diamètre en réduisant un peu plus celle de votre choix. (Ici, c’est la noire et blanche la plus petite)


 

 

.

7

Préparez un bloc rayé en découpant à l’emporte-pièce des carrés de chaque couleur de l’épaisseur la plus large de votre machine à pâte (soit le réglage n°6 pour moi) à l’exception de la plaque noire que vous ferez plus fine (réglage n°3) et dont vous tirerez 3 carrés.

8

Superposez vos carrés proprement, appuyez légèrement pour les faire bien adhérer entre eux, coupez votre bloc en deux et superposez les deux morceaux afin de multiplier les rayures.


.

9

Voilà, tous vos éléments sont à présents prêts à être utilisés pour fabriquer de jolies fleurs. Je vais vous montrer à présent quelques exemples d’assemblages qui sont, évidemment déclinables à l’infini selon votre inspiration. Vous allez utiliser un peu du reste de vos plaques de couleurs en utilisant des emporte-pièces ronds, en forme de gouttes ou de feuilles.

Votre fleur a besoin d’une base sur laquelle vous allez venir fixer vos pétales un à un. Découpez alors un morceau uni (peu importe la couleur, ce sera le dessous de votre fleur) à l’emporte-pièce rond de 2cm de diamètre environ dont vous marquerez le centre à l’aide d’un bouchon de stylo, par exemple afin de pouvoir positionner facilement vos pétales. 

10

Pour cette première fleur, j’ai voulu utiliser mon bloc rayé. Pour cela, découpez une ou deux tranches un peu épaisses mais régulières et passez-les dans la machine à pâte au réglage le plus large (n°6) DANS LE SENS DES RAYURES.

10a

Découpez 6 pétales à l’aide d’un petit emporte-pièce en forme de feuille et placez-les sur votre base comme sur la photo. Tranchez des pétales de la cane noire et blanche et superposez-les. Ajoutez un petit rond (au petit emporte-pièce) au cœur.

Voici le même exemple avec des pétales rayés découpés à l’emporte-pièce en forme de goutte : 

10b

L’effet de votre montage sera plus joli si vos fleurs ont l’air de s’épanouir. Pour ce faire, privilégiez leur cuisson sur une surface courbe. Pour ma part, je me suis fabriqué, il y a longtemps, des supports de cuisson à l’aide d’ampoules défectueuses (bien sûr !) et de pâte beurk (ça évite de  mettre tout ça à la poubelle !!!). Ils sont extrêmement pratiques et efficaces.

Mettez tout ça sur une plaque et continuez vos créations.

10c

IMG_7284


.

11

À l’aide de votre lame souple, tranchez autant de pétales de la cane bleue qu’il est nécessaire pour faire le tour de la petite base ronde et placez-les. Il n’est pas utile d’écraser la base de vos pétales pour qu’ils adhèrent correctement. Pour cette fleur, j’ai choisi de découper à l’emporte-pièce en forme de goutte des morceaux de plaques unies et de les superposer en quinconce sur la première rangée de pétales. Je termine en déposant une tranche de la cane à spirale noire et blanche qui recevra la perle de finition après la cuisson. Déposez délicatement votre fleur sur un support et réalisez-en d’autres. 


.

Si vous avez un emporte-pièce rond mais que vous n’en possédez pas en forme de feuille ou de goutte, ne perdez pas patience, les prochaines fleurs sont faites pour vous !

13

Découpez autant de ronds dans des plaques (unies ou à motifs, bien sûr) que vous désirez de pétales. À l’aide du même emporte-pièce, découpez une amande dans le disque coloré. Attention, NE JETEZ PAS les restes des disques mais mettez-les soigneusement de côté, ils vont nous servir.

14

Toujours sur une petite base ronde, positionnez vos pétales en amande. Avec votre lame souple, coupez des tranches de votre cane à motifs et modelez-les comme sur la photo n°5. Pour ce faire, déposez la tranche sur l’extrémité d’un doigt et venez pincer LÉGÈREMENT un côté de la tranche pour la déformer.

15

16

Placez un petit morceau de pâte au centre de votre fleur et venez fixer  délicatement vos jolis pétales à motifs. Terminez en déposant une tranche de cane à spirale. L’idéal est de faire adhérer cette tranche de cœur en lui donnant la forme qui recevra la perle de finition. Servez-vous pour cela d’un outil de modelage « boule » ou de quelque chose qui y ressemble (vous pouvez fabriquer auparavant votre propre outil de modelage en cuisant une petite boule de pâte sur une tige !!!).

17

Mettez cette nouvelle fleur de côté, nous allons utiliser ses restes.


.

18

Cette fois, vous n’êtes pas obligés de commencer sur une petite base ronde. Assemblez toutes les chutes des disques de couleurs dans lesquels vous aviez découpé vos pétales en amande comme sur la photo. Lissez doucement le tout à travers une feuille de papier sulfurisé en pensant à décoller régulièrement le papier du dessus et du dessous. (Attention, souvenez-vous qu’il ne faut pas re-déposer sur votre pièce une feuille de papier sulfurisé qui a été décollée, utilisiez un nouveau morceau !). Terminez par un cœur et mettez de côté.

19


.

Voilà, je pense que vous avez à présent une bonne idée de ce qu’on peut réaliser à partir de canes très simples. Voici encore deux modèles et puis on va passer à la cuisson. ATTENTION si vous ne possédez pas de perceuse, pensez à percer maintenant vos fleurs en leur cœur. Le but est de percer un trou au moins aussi large que le diamètre du fil de décoration que vous allez passer dedans par la suite.

22

23

IMG_7276


.

MONTAGE

Vos fleurs sont cuites et percées en leur cœur, il est temps de réaliser quelques montages. Vous avez besoin de fil aluminium de couleur, de perles rondes dans lesquelles on peut passer le fil alu, d’une pince ronde, d’une pince coupante, d’un stylo et d’un objet conique comme un petit entonnoir ou une bouteille de vin. 

23b

24

Commencez par faire une boucle à environ 5 cm de l’extrémité du fil d’aluminium, elle servira à bloquer la fleur. Passez le fil dans le trou de la fleur, ajoutez une perle de votre choix et coupez proprement pour qu’il n’y ait qu’1 cm de fil qui dépasse. À l’aide de votre pince ronde, formez une petite boucle qui bloquera la perle. 

25

Coupez le fil alu à la longueur de votre choix selon ce que vous avez envie de faire comme décoration. Vous pouvez vous aider de divers objets comme une bouteille pour lui donner une courbure qui vous plait.

26

27

Vous pouvez faire des zigzags en utilisant un simple stylo : 

28

29

30

Pour réaliser une jolie spirale, commencez à tourner le cœur de la spirale à l’aide de la pince ronde puis continuez avec les mains, le fil d’aluminium est vraiment très souple et vous pouvez en faire ce que vous voulez.

32

33

31

À présent, laissez courir votre créativité et votre imagination en décorant vos bouteilles d’eau, vos soliflores, en créant un chemin de table ou encore en faisant des ronds de serviettes (enfin… avec une plus jolie serviette que le morceau d’essuie-tout que j’avais à la maison…), bref, tout ce qui fera une décoration originale sur une table pleine de peps !!! Sujet de conversation assuré et compliments garantis durant le repas !

34

Voilà, je m’arrête enfin là. Je crois que parmi tous ceux que j’ai fait, c’est le tutoriel qui a demandé le plus de photos, j’en ai compté 73 !!! J’espère que vous êtes tout de même parvenus au bout !!!

J’espère que ce tutoriel complet vous a plu et qu’il vous a donné envie de créer à votre tour !

À très bientôt !!!

Prenez soin de vous !

Biz !!!

Marie-Charlotte

IMG_7305

 

Bonjour tout le monde ! 

Comment allez-vous en cette hésitante saison hivernale ? 

De mon côté, je me bats avec mon appareil photo, la pluie et la lumière. Je vais sans doute devoir me résoudre à remettre en état ma boîte blanche. Celle-ci a été tant malmenée durant mes déménagements qu’en propriétaire ingrate, j’avais fini par l’abandonner à sa déchéance dans un coin… je ne sais même plus lequel, d’ailleurs. Bref, la plupart des clichés que je vais vous présenter aujourd’hui sont mal exposés voire carrément flous… (ça vous met drôlement l’eau à la bouche, hein ?

Allez, on commence avec les pires (je crois) histoire de vous mettre tout de suite dans le bain. Je suis d’autant plus déçue des photos que j’aime beaucoup mon vase et ses fleurs… 

IMG_5839 - Copie

vase 2 - Copie

Il est entièrement lustré et il a une belle brillance (je me sens un tout peu obligée de vous le signaler… ça n’est pas ce qu’il y a de plus évident, là…). 

Au passage, voici un bouquet original constitué des fleurs que je vous ai montrées la semaine dernière mais montées sur tiges (couleurs retouchées en saturation pour en faire la nouvelle photo de profil de la page FB de La Perle Rouge) :

IMG_5582 - Copie

.

Après la lente remise en route de ce début d’année, je retrouve progressivement des idées de nouveauté pour mes bijoux. Tout n’est jamais parfaitement concluant toutefois il y a des bons éléments à tirer de chaque essai. Voici des tests de perles « tranchées »… (ça n’est pas un nom terrible mais cela reste un chouïa plus attractif que « boudin taillés en biseau » !) : 

IMG_5881 - Copie

IMG_5893 - Copie

Il y en avait un troisième mais après avoir effectué son p… de montage en mini perles de rocailles pour la quatrième fois en raison d’impétueux lâchés de collier successifs (vous savez, juste au moment où vous positionnez votre perle cache-nœud et que tout explose, grrrrr), j’ai fini par légèrement m’énerver et le jeter au fond de la première boîte qui était à ma portée.

J’ai, dans mon « salon-atelier-bureau-salle-à-manger-chambre d’amis » un parquet ancien dont les rainures se remplissent tous les jours de dizaines de perles de rocailles désormais inaccessibles. D’ici quelques années, cela fera un très joli résultat, à n’en pas douter. 

J’ai constamment de nombreuses canes qui sont délaissées, j’ai donc ensuite recouvert ce qui pourrait être une main à sel afin d’accompagner un petit plat que j’ai fait l’an passé et qui me sert de mini plateau à apéritif : 

IMG_5900 - Copie

IMG_5897 - Copie

IMG_5905 - Copie

Ce qui est très pratique avec ce petit plat, c’est qu’après la cuisson, la couverture en pâte polymère s’est détachée de son support en verre (à cause de la forme générale de l’objet) ce qui en fait un ustensile très simple à nettoyer : 

IMG_5911 - Copie

J’aurais voulu le faire que je n’y serais pas parvenue. 

Il faudrait en faire plusieurs différents afin de pouvoir l’assortir à sa déco de table. 

Et enfin, une dernière pièce, réalisées en vitesse hier soir d’après une idée que j’avais depuis quelques temps et qui se trouve (évidemment) être ma favorite de la semaine :

IMG_5862 - Copie

IMG_5870 - Copie

J’essaie de changer un peu de couleurs mais j’ai du mal. J’ai eu un mal fou à utiliser du bleu et j’ai fait un nombre de mélanges incroyables. Maintenant qu’il est monté, j’aime beaucoup le résultat et je pense que je vais d’avantage tenter d’exploiter le bleu et le vert dans les semaines à venir. 

 Je m’arrête ici, je suis déjà trop en retard pour ma publication. 

La semaine prochaine, je vous promets de consacrer un peu plus de temps à la rédaction et d’inonder vos petites têtes de phrases insensées, de jeux de mots et d’images rafraîchissantes… quoique cela ne soit pas forcément nécessaire en ce moment. 

Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week end. 

Amis jurassiens, n’abusez pas du vin (ou alors prenez la navette !)

Amis d’ailleurs, faites durer la chandeleur ! (Ouaouh, je suis un vrai poète, parfois…

MC

Bonjour chers Vous !

Après une semaine de complète inactivité (moins due à une giga-flemme qu’à une méga gastro… merci petit chat…), j’ai enfin repris le chemin de mon atelier. Après avoir parcouru les… pfff au moins 2 mètres, 2 mètres 50 qui séparent ma table de travail de mon PC devant lequel je prenais mon café du matin, je décidai de me concentrer sur le challenge « géométrique » proposé par le forum Polym’air de rien.

C’était déjà dans cette optique que j’avais réalisé les quatre premiers colliers de l’année.

Comme j’avais envie de fabriquer des perles très fines, j’optai, cette fois pour un montage plus classique avec des anneaux. Habituellement, lorsque je choisis de faire ce type de perles, je les cuis sur… mon petit aquarium… enfin, feu, mon petit aquarium. Ni une, ni deux, cela me pris comme une envie de… passer à autre chose et me voilà dans ma voiture à courir les animaleries autour de chez moi à la recherche de mon support de cuisson. Et bien, ça n’est vraiment pas facile de trouver un aquarium boule aussi petit… tellement pas facile que je suis revenue chez moi avec celui-ci (à gauche), il faudra que je demande à mon ami Enora où elle avait trouvé le premier. 

IMG_5492

Je vous épargnerai les airs dubitatifs, voire, un chouïa suspicieux des vendeuses lorsque je leur ai demandé si l’aquarium qu’elles vendaient pouvait supporter une cuisson à 110 degrés… C’est seulement une fois ma question posée, que j’ai réalisé l’incongruité de ma requête. Enfin, pour être honnête, c’est surtout lorsque j’ai vu leurs sourcils (levés très haut pour l’une et froncés très fort, pour l’autre).

Bref, je suis rentrée chez moi, j’ai préparé mes petites perles toutes roses et j’ai fait ma première cuisson avec mon nouvel aquarium… je n’ai mis que deux perles et puis  j’ai serré les fesses et j’ai attendu 30 minutes sans oser regarder dans le four, attentive au moindre bruit inquiétant. (Ouh là là ! Quel suspense !!! Vous tenez bon ? ) Nan mais en fait tout va bien… je ne suis même pas sûre que ça aurait pu mal se passer… mais bon… on sait jamais, hein…

Bon, bah du coup, comme aucune perte n’est à déplorer, je vous montre ?

IMG_5531 - Copie

Je ne suis pas satisfaite de mes montages… je les ai modifié mais mon problème c’est que j’ai percé avant de poncer et le fait est qu’on ne sait jamais tout à fait comment vont s’agencer des perles aussi différentes les unes des autres avant d’effectuer leur montage… et une fois qu’on comprend, c’est trop tard, elles sont déjà percées… 

IMG_5496 - Copie

IMG_5543 - Copie

Euh, oui, c’est un peu penché, je sais mais vous n’imaginez même pas la position que j’avais au moment de prendre cette photo… 

.

 Décidément inspirée par ce thème du géométrique (oui, parce qu’en fait, je me suis rendue compte que tout ce que je faisais était un peu géométrique, non ? Qu’est-ce que vous en pensez ? ), Je décide, cette fois de travailler l’idée de la géométrie « déformée » ou « cassée ». N’utilisant toujours pas de claygun, je m’imagine une cane assez simple qui, une fois dupliquée, devrait donner un effet géométrique régulier. Le principe est simple mais n’a pas fonctionné du tout… je vous montre : 

caneratée1 - Copie

caneratée2 - Copie

caneratée3 - Copie

Comme on le constate déjà ici, le problème se pose à la réduction (Tient ? original, dis donc !) Les lignes bien droites se déforment et mes carreaux ne s’alignent pas correctement. Vous savez pourquoi ? Bon, sans doute un peu parce que ma réduction n’était pas assez précise mais surtout parce que mes couleurs n’avaient pas été travaillées de la même façon et qu’elles n’avaient pas du tout la même malléabilité ! Le turquoise sort directement de son emballage et est assez dur alors que le gris et le vert ont été obtenus par mélanges. Quant au blanc, il s’agit d’un Fimo Soft très souple qui s’est systématiquement enfui des extrémités de la cane à chaque étape de la réduction. Cela se voit très bien sur la dernière photo, on dirait qu’il y a beaucoup moins de matière blanche de que de turquoise. Peut-être cet enchaînement fonctionne-t-il si on place les cubes de départ au frigo durant un moment avant de les manipuler. En attendant, c’est un échec et j’ai placé, un peu énervée, ma cane sur le côté de mon plan de travail pour faire autre chose. 

Toujours dans la même dynamique de géométrie brisée, je suis restée dans les mêmes couleurs et je me suis préparée deux plaques comme je les faisais régulièrement il y longtemps avec des emporte-pièces :

IMG_5407

IMG_5411

(Rôôô bah dis donc… je n’avais pas pensé que ces clichés allaient vous donner un aperçu de la magnifique organisation de mon plan de travail… Heureusement que vous n’en voyez qu’1/6ème… muhaha) 

Cette fois, j’ai été très contente de l’utilisation que j’ai faite de ces plaques : 

IMG_5469 - Copie

Les plaques violettes à trous sont les chutes des pois utilisés sur les perles des premiers colliers de cet article. 

IMG_5466 - Copie

IMG_5461 - Copie

IMG_5457 - Copie

(Lorsque j’ai montré ma création à mon petit garçon d’1 an et demi, il s’est exclamé : « APIN !  » (= lapin) en me désignant les formes turquoises au milieu de la plaque faite à l’emporte-pièces. J’assiste à la naissance de l’imagination et je trouve ça magique ! Enfin, du coup, grâce à lui, je ne vois plus que ça… typique. )

Il me restait quelques morceaux de canes que j’avais faite pour une commande de porte-clefs : 

IMG_5525 - Copie

Alors, j’ai fait des fleurs pour mon vase :

IMG_5448 - Copie

Et c’est là que je me suis dit que je pouvais tout de même exploiter ma cane ratée la convertissant en pétales de fleurs : 

IMG_5577 - Copie

j’aime bien la version retouchée que j’ai postée sur FB : 

IMG_5567 - Copie

Voilà. J’avais d’autres choses en cours mais elles feront l’objet d’un article complet. 

En attendant, je dois remercier Polym’air de rien car c’est bel et bien grâce à ce mot clé de géométrique que l’inspiration a commencé à revenir se faufiler entre mes neurones et mes mains. 

Je vous souhaite à tous une EXCELLENTE fin de semaine et je vous dit à très bientôt. 

Biz à Vous ! 

MC

Bonjour à vous chers abonnés ! Bonjour à vous chers visiteurs !

Durant les dernières semaines, je n’ai pas été particulièrement assidue en matière de publication, ni particulièrement créative en matière de bijoux ou de tuto à vous présenter. Et bien, cette petite hibernation post « fêtes de fin d’année » est achevée et je me remets au travail !

Ce retour à l’atelier n’est pas dû à la neige nouvellement entassée devant ma porte qui m’empêche de sortir, ni au fait que maintenant que le mois de janvier est terminé, il faut trouver des bonnes excuses pour s’inviter chez les copains souhaiter la nouvelle année, et ce n’est pas non plus parce que je n’ai plus beaucoup de pièces en stock et que j’ai le cerveau qui bouillonne d’idées. Bien que tout cela soit effectivement vrai, si je me peux m’asseoir de nouveau devant mon plan de travail c’est parce que ça y est, je suis enfin la « pas-encore-heureuse-mais-il-paraît-que-ça-va-venir » maman d’un petit bout de chou qui découvre l’univers de la nounou. Alors attention, je vous préviens, étant donné l’angoisse de sa semaine d’acclimatation, je sens que je vais devoir m’occuper sérieusement les mains et la tête durant les longues heures pendant lesquelles petit  chat apprendra, quant à lui, à faire le tri entre les microbes et les virus des autres enfants (pour l’instant, il n’a pas compris qu’il ne fallait pas prendre la gastro…).

Donc j’annonce d’ores et déjà que dans les semaines à venir, ça va dépoter sec !!! Du collier, du bracelet, du tuto, des boucles, des techniques que je n’ai jamais encore testées, on se demande comment ça se fait, d’ailleurs… bref, je vais me rattraper de ce mois de janvier tout mou mou. J’espère que de tout le fourbi qui s’agite sous mon p’tit crâne sortira quelques bonnes idées. Ce sera à vous de me dire. 

Bizarrement, c’est maintenant que l’hiver s’est installé qu’on me commande des fleurs… sans doute un petit désir de chaleur colorée de la part des clientes. Donc, d’accord, ce ne sont pas des toutes nouvelles créations, mais ça reste la preuve que je me suis remise au boulot… 

IMG_4546

Voici les bracelets qui font la parure. Il s’agit d’une fleur simple avec des liens qui se ferment à l’aide d’un fermoir mousqueton et d’une chaînette. Le premier ne fait qu’un tour et le second, pour lequel j’ai une préférence, en fait plusieurs. Je le trouve plus original et surtout, la fleur NE TOURNE PAS autour du poignet. 

IMG_4622

IMG_4591

IMG_4602

Cette parure a été également commandée en orange. 

Après ça, on ma demandé de faire…. une marguerite ! Quand je vous dit que mes clientes rêvent déjà d’un doux printemps ! Alors voici mon essai, je ne suis pas hyper convaincue… Je devrais sans doute faire des pétales plus fins et plus nombreux mais j’ai peur que cela soit trop fragile pour le montage ne pendentif… 

IMG_4568

Et enfin une dernière commande toute simple toute classe… et qui n’est pas une fleur. 

IMG_4567

Voilà. Ma prochaine publication marquera le début de mes tests. 

Alors bonne fin de semaine à tous et à très bientôôôôôt !!!… 

Bracelets de printemps suite...

Et voici les bracelets qui appartiennent à la même série que les colliers.

Bracelets de printemps... toujours