Articles Tagués ‘stages’

          Bonjouuuuuur chers Vouuuus ! 

          Ouh là, pardonnez mon enthousiasme de rentrée mais moi, les périodes de changement ça me fait toujours cet effet là. 

          Ben oui, c’était bien les vacances, c’était… différent du reste de l’année… on a fait d’autres choses, vu d’autres lieux, on a plus profité de nos enfants… eux aussi, d’ailleurs, en ont bien profité… de nous, j’entends… On a essayé de s’organiser comme on a pu… de tout faire rentrer dans la voiture… avec plus ou moins d’efficacité… on a essayé de se reposer quand même… avec plus ou moins de réussite… et puis, on est rentré, et on a essayé de ranger la maison avant l’annuelle migration de septembre et puis le jour de la rentrée est finalement arrivé, et pour ma part, j’ai essayé de faire une photo de mon grand en tenue de rentrée pour faire aussi bien que ma sœur qui m’envoie rigoureusement chaque année la photo de mes neveux qui posent sur leur 31 mais il était tout fou, et puis l’appareil ne voulait pas faire la mise au point, et puis j’ai fini par comprendre qu’il n’avait plus de batterie depuis les vacances… et… on a été en retard… et lorsque la porte de l’école s’est refermé et qu’on a fait demi-tour… et bien on s’est tout de même autorisé à souffler une seconde. Et ne vous gaussez pas, je sais que je suis loin d’être la seule, en ont témoigné les regards de tous les parents que j’ai croisé dans les magasins la semaine dernière à la recherche des « chaussons à la bonne taille qui tiennent au pieds » (ça n’a pourtant rien d’effrayant comme consigne, non ? Et bien essayez seulement de trouver le chausson gauche dans un rayon de grand magasin de chaussures la dernière semaine d’août !)

    Bon, blagues à part, presque deux mois sans vous donner de nouvelles et j’ai l’impression qu’une année s’est écoulée. Mon ouistiti m’a montré à quel point il grandissait à toute allure en se lançant dans les jeux de mots et les charades (Autant vous dire que tout un univers s’ouvre devant nous !) et Mademoiselle Choupette marche comme une grande, m’obligeant, par là-même à accélérer encore un peu ma vitesse de réactivité (exercice rendu encore plus intéressant par la conception multi-niveaux de notre demeure restaurée…)

    La seule chose qui n’a pas vraiment changé, c’est mon indisponibilité à la démarche créative et ça… ça va commencer à me démanger les doigts et les poignets, je le sens. Le système de garde de mademoiselle Choupette ne sera effectif que dans quelques mois, donc il va falloir que je ronge encore mon frein un moment avant de pouvoir de nouveau m’asseoir sans contrainte d’efficacité productive à ma table de travail et permettre à mon imagination de se promener sans stress dans les méandres des couleurs qui jonchent mon poste de pâte crue.

          L’idéal serait de mettre à profit ce temps pour pondre un joli concept bien étudié, bien préparé que je n’aurais plus qu’à tester une fois mes bras temporellement libérés de mes bouts de chou mais voilà… je ne fonctionne pas comme ça. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent très bien que l’intégralité de mes préparations papier et autres ébauches théoriques se sont révélées de formidables échecs frustrants. J’ai besoin de tester pour chercher, j’ai besoin de manipuler pour comprendre et j’ai besoin de voir pour avoir des idées. Autant vous dire que je ne suis pas prête de révolutionner mes collections. (Ah ben, bien, Marie.. tu vends hyper bien ton boulot pour cet automne, rien çà dire…)

          Mais qu’importe, il me reste tant d’autres choses à faire en attendant cette prochaine période. Les journées de stage de cet automne se remplissent et d’ici trois semaines, La Perle Rouge (j’adore parler de moi à la troisième personne de temps en temps, ça fait tellement… euh… bizarre…(?)…) animera son premier atelier hebdomadaire à l’espace Mouillère de la Maison Commune de Lons le Saunier. Je profite de ce moment pour signaler aux locaux que la dite Maison Commune tiendra ses portes ouvertes demain entre 15h et 19h et qu’à cette occasion, vous pourrez venir m’y rencontrer et vous inscrire aux cours de polymère. 

Durant cet été, l’association des artisans créateurs jurassiens a tout de même tenu son exposition d’un mois et pour l’occasion, j’avais mis les bouchées doubles pour refaire quelques pièces durant les trois siestes qui ont été gracieusement mises à ma disposition par mes très dynamiques rejetons. Je vous montre donc ça aujourd’hui, histoire de profiter de cette rentrée scolaire afin de relancer la machine à polymère. 

Tout d’abord, j’ai réitéré un torque rigide comme le prototype que j’avais réalisé pour moi-même et pour préparer l’atelier bracelet du mois de novembre : 

J’ai refait une pièce issue de ma collection Stalactites que j’aime tant mais en plus épurée : 

  J’ai exploité quelques canes pour une nouvelle pièce patchwork : 

Cinq colliers sans fermoirs grâce au très pratique fil mémoire : 

          Une pièce de la collection Pétales

Quelques bracelets breloques toujours prisés : 

Un tout petit collier au mini kaléidoscope : 

  Quelques sautoirs : 

Et pour rester dans les pièces fleuries, deux colliers simples : 

Et bien sûr, avec tout ça, quelques boucles : 

  Durant le mois de juillet, j’ai été également présente sur une journée de marché artisanal et comme je ne manque jamais d’effectuer quelques démonstrations sur mon stand, je vous montre à présent les canes qu’ont découvert les néophytes du jour, bien étonnés qu’ils étaient (comme d’habitude) de constater qu’on pouvait faire autre choses que des petites boules ou des macarons en pâte polymère et que cela pouvait aussi passionner des gens âgés de plus de 8 ans. 

  (Pourquoi est-ce que je prends toujours mes photos de cane kaléidoscope avant la réduction finale… je ne saurai jamais.) 

Bon, je dois déjà vous laisser, je file préparer mon matériel pour mes démos de demain à l’espace Mouillère et mon premier marché de la saison qui se tiendra tout le weekend à Bletterans. 

    Je vous envoie tout le punch, toute la clarté d’esprit et toute l’organisation dont ces périodes de rentrées sont friandes et je vous souhaite de profiter comme il se doit des douceurs de fin d’été. 

          Prenez soin de vous et à très bientôt.

           MC.

Bonjour tout le monde ! 

Alors… ça vous plait, le printemps ? Et ben profitez-en bien, parce que c’est fini demain, muhaha ! (Rôôô… la vilaine !)

Non, je ne me suis pas transformée en garce sournoise… si je prends ça à la rigolade c’est parce qu’il vaut mieux car en ce qui me concerne, c’est SYSTÉMATIQUE : la météo se montre assez clémente tant que je me cache dans ma maison ou dans mon atelier et il suffit que je programme un marché ou une expo et BAM ! Le ciel se met à pleurer… je vais finir par me vexer. 

Donc, évidemment, puisque les indicateurs sont unanimes, (il fait froid et gris demain) je serai en train de travailler à l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA). Ce week end de partage et de découvertes d’artisans et de créateurs en tous genres, a lieu tous les ans et se manifeste sous plusieurs formes possibles. Vous pourrez soit retrouver des artisans d’art regroupés en une manifestation commune par des structures régionales, soit entrer dans les ateliers particuliers des artisans qui préfèrent rester dans leur espace de travail et y ouvrir leurs portes au public. (Retrouvez toutes les manifestations autour de chez vous à l’occasion de ces 3 journées des JEMA en vous parcourant la programmation en ligne sur le site officiel)

N’étant pas artisan d’art, moi-même, j’ai été invitée par Catherine Duperchy à venir dans son atelier de tapissier-garnisseur (réfection complète de chaises, fauteuils, banquettes et autres) au joli nom de Faudesteuil afin d’y présenter mon travail.

La thématique de cette édition 2017 est : 

« SAVOIR(-)FAIRE DU LIEN »

Et oui, un jeu de mots, comment y résister ? Et ben on n’y résiste pas et avec Catherine, on a décidé de jouer le jeu et de prendre ce titre au pied de la lettre en collaborant à la création d’une pièce qui marie nos deux savoirs-faire. Je vous présente donc notre première (et pas dernière, j’espère) chaise : 

(Catherine va me gronder, j’ai pris des photos où on voit le dessous de l’assise qui n’est pas achevée… désolée, Catherine !)

C’est chouette, hein ? 

Elle sera en exposition tout le week end à l’atelier Faudesteuil (rue du taureau 39230 MANTRY)

Pour ma part, je serai présente à cet atelier VENDREDI 31 MARS de 14h00 à 20h00 pour y présenter mon travail en cours et y faire la démonstration d’une cane kaléidoscope complexe. J’espère que ceux d’entre vous qui sont dans les parages passeront nous voir. 

Catherine fera la démonstration, quant à elle, de la réfection d’un fauteuil et conservera les portes de l’atelier ouvertes durant tout le week end. 

En parlant d’atelier, j’en ai, des choses à vous raconter. 

Il y a presque deux semaines s’est déroulé l’atelier de La Perle Rouge autour des perles creuses et les filles se sont, encore une fois, débrouillées comme des chefs, voyez-vous-même : 

Du beau boulot pour une première de cet ordre, hein ? 

Continuons sur le thème des ateliers pour vous montrer ce qui a été réalisé lors de la journée d’inauguration de l’espace des Mouillères, (espace de la Maison Commune de Lons le Saunier dans lequel Les Ateliers de la Caravelle ont déjà animés les séances de création de sacs e de pochettes et dans lequel La Perle Rouge animera peut-être des ateliers pour les plus jeunes l’an prochain).

Durant tout le weekend, les diverses associations qui animent ce lieu tout au long de l’année ont proposé des ateliers gratuits à destination des enfants. Avec mon acolyte de peintre Urwana, nous avons fait travailler les enfants séparément à l’élaboration d’une immense toile qui viendra décorer les locaux de cette maison commune.

La naissance d’un dégradé de pâte polymère demeurant toujours autant fascinant, les enfants se sont succédé auprès de mes machines à pâte et de mon petit four durant plusieurs heures afin de réaliser des boutons à coudre sur la toile qui était peinte et recouverte de morceaux de tissus à côté. 

Cette toile doit d’ailleurs être terminées par les visiteurs d’Urwana à l’occasion des JEMA de ce week end. (pour plus d’infos sur cette anim : ici)

Cet après-midi d’inauguration a été une nouvelle et très chouette expérience pour moi car cela m’a demandé une organisation du tonnerre. En effet, les enfants (et quelque adultes tout de même) arrivaient les uns après les autres à n’importe-quel moment du fait de la progression de la visite des locaux par leurs familles et à chaque nouvel arrivant, je recommençais l’explication et la démonstration qui va avec. J’ai enfourné des boutons à peu près toutes les 20-25 minutes (oui, pour des cuissons de 30 !) et je suis extrêmement fière de vous dire que je n’ai raté AUCUNE cuisson ! (J’en étais la première surprise, à vrai dire… mais chuut)

Bref, un après-midi intensif ! Et tandis que le dernier participant passait la porte après avoir exploité l’ultime morceau de pâte polymère que j’avais apporté pour l’occasion, je me suis écroulée sur une chaise pour ne plus pouvoir m’en relever… mais genre, au sens premier du terme… genre « bonjour madame la sciatique, mais entrez-donc, bien sûr, il ne manquait plus que vous pour clôturer cette journée ! » Une horreur… Et oui, il parait que ce sont des choses qui arrivent assez souvent lorsqu’on est enceinte. Parce que OUI, vous avez bien lu, j’attends un deuxième petit chaton et j’avoue, la façon de vous présenter ça n’est certainement pas la plus « à croquer » mais enfin, il fallait bien que je vous le dise à un moment et à vrai dire, je me creuse la tête depuis un moment sans trouver de façon drolatique ou originale de vous en faire part.

Donc voilà, La Perle Rouge traversera cet été une période de « non-production » et de « non-présence aux marchés » puisque cette petite crevette a prévu de pointer son museau au tout début de l’été. Et maintenant je peux ENFIN vous expliquer pourquoi je m’affolais tant à fabriquer au début de l’année dans l’espoir de me constituer un petit stock, et pourquoi, j’ai tout aussi brutalement cessé de créer car j’ai été mise… disonsµ… au repos fortement conseillé. Cette grossesse explique aussi, je peux vous l’avouer, à présent, la période de mollesse et de manque de créativité dont je vous ai tant fait part avant Noël tandis que je vivais un premier trimestre de grossesse… mmmh comment dit-on, déjà ? Ah oui, « à gerber » (Diantre, Marie, quelle vulgarité !) (oui, mais quand on ajoute ce genre de commentaire entre parenthèse ensuite, ça passe mieux…non ?)

Enfin voilà, vous savez tout, et je profite de ce moment pour vous annoncer, et j’en suis désolée, l’annulation du dernier atelier de printemps autour des bagues qui était prévu le samedi 13 Mai. J’ai, malheureusement, déjà assez de mal à assurer en ce moment pour ne pas prendre le risque de m’engager pour toute une journée de patouille dans un mois et demi. 

Mais il me reste encore deux ou trois petites choses à faire avant de prendre un peu de distance avec ma petite entreprise. En effet, j’ai encore un atelier, deux expositions et surtout… mon premier weekend de stage en tant que participante ! Et oui !!! 

Il n’ y a pas de raison, moi aussi je veux mon bracelet articulé génialement inventé par la sublime Olga Nicolas !!! Alors pour ça, je participerai à son stage dans le Rhône durant tout le weekend. Je croise les doigts pour ne pas trop galérer avec mon dos… et mon ventre (pfff, la mamie !) et j’espère vous rapporter de jolies photos pour le prochain article ! (D’ailleurs, il me manque du matériel, alors je file !) 

D’ici là, prenez soin de vous !!! 

à tout bientôt ! 

Bizzzzzzz

MC

 

Bonjour !

Bienvenue sur cette page. Vous y trouverez les descriptifs des différentes journées à l’atelier organisées à l’automne 2018.

Alors, peut-être à bientôt !

Les journées de stage se déroulent à l’atelier de La Perle Rouge au 16 rue neuve 39570 Conliège (Jura)

.

Samedi 13 octobre 2018

10h00 – 19h00

Collier « coquilles » 

COMPLET

IMG_3347

Travail sur la pâte crue : apprentissage de la technique de la plaque dégradée et du bloc rayé. 

Réalisation des perles des couleurs de votre choix. 

Fabrication du collier.  

Cuisson, perçage et montage des pièces. 

Atelier idéal pour grands débutants. 

Matériel intégralement fourni. 

Penser à apporter son repas de midi. 

Prix : 50 €

 

 


Samedi 10 novembre 2018

10h00 – 19h00

Parure design 

(reste 2 places)

.IMG_3289

IMG_3324

IMG_3334

Réalisation d’une cane géométrique et d’un bloc rayé (couleurs aux choix). 

Réalisation d’un pendentif complexe et d’une paire de boucles d’oreilles assorties. 

Technique des cuissons multiples. 

Ponçage et montage. 

 

Matériel intégralement fourni. 

Penser à apporter son repas de midi. 

Prix : 50 €

 


Samedi 17 novembre 2018

10h00 – 19h00

Bracelet « tout polymère » 

(reste 4 places)

.IMG_3559

IMG_3551 - Copie

Réalisation d’une cane kaléidoscope au couleurs de votre choix. 

Fabrication du bracelet, cuisson et ponçage. 

 

Matériel intégralement fourni. 

Penser à apporter son repas de midi. 

Prix : 50 €

 


Informations complémentaires et inscriptions par mail à l’adresse suivante :

contact.la.perle.rouge@gmail.com

ou par téléphone au 06 86 96 59 72

Réservation définitive après envoi du chèque de règlement de 50 € à l’ordre de La Perle Rouge à l’adresse de l’atelier :

La Perle Rouge, 16 rue neuve, 39570 Conliège

(places limitées)

Pensez aux cartes cadeau et offrez à la personne de votre choix une journée de création dans les ateliers de La Perle Rouge

À bientôt !

Marie-Charlotte Chaillon


 

Les Ateliers de la Caravelle

proposent régulièrement une journée de création

durant les vacances scolaires (adultes ou enfants), alors restez attentifs aux prochaines dates. 

à l’espace Mouillère de Lons le Saunier

atelier sac2

Trois intervenantes (Urwana Dubouclans, Stéphanie Prudent et moi-même, Marie-Charlotte Chaillon) vous accompagneront toute la journée afin de réaliser votre propre sac personnalisé !

Au programme : peinture sur jean denim, fabrication de boutons et de bijoux de sac en pâte polymère et couture ! 

Le matériel est fourni toutefois, il est préférable d’apporter une machine à coudre si vous en possédez une ou s’il est possible d’en emprunter une. 

Prix de la journée de co-création : 60 €

Pensez à apporter votre repas de midi.

Réservation et informations complémentaires par mail à l’adresse : lacaravelle284@gmail.com ou contact.la.perle.rouge@gmail.com

Alors à bientôt !