Articles Tagués ‘tutoriel’

          Bonjour à tous, cela fait trèèèèèès longtemps que je n’ai pas posté de p’tit tuto alors j’y remédie aujourd’hui en vous montrant comment réaliser facilement une cane iris complexe, je l’ai faite en suivant l’ouvrage « créer ses bijoux en pâte polymère » vol 1, d’Edith Maccotta-Soffiati. Je traverse une période noir/blanc mais ce dessin est très intéressant à décliner dans les couleurs de votre choix, il suffit de respecter un camaïeu (c’est-à-dire différents tons à partir d’une même couleur).

Matériel requis :

  • Une machine à pâte (ou un rouleau pour les plus courageux) ou un claygun
  • 4 couleurs de pâte polymère en camaïeu
  • Une lame affutée
  • Du papier sulfurisé, (TOUJOURS !)

Photos 1 et 2 :

J’ai choisi du noir, du blanc ainsi que deux nuances de gris. Pour celles et ceux qui possèdent un claygun, formez des boudins à section carrée ; pour les autres comme moi, passez votre pâte dans la machine au réglage n°1 (le plus large) et superposez deux plaques afin d’avoir plus d’épaisseur.

Coupez des segments  de la même  largeur que l’épaisseur des plaques. il vous faut 2 tronçons de la couleur la plus foncée, 4 tronçons de la deuxième, 6 de la suivante et 4 de la plus claire.

Photo 3 :

Assemblez soigneusement les tronçons comme sur la photo afin de retrouver les couleurs extrêmes aux quatre coins.

Image

Photos 4 et 5 :

Faites pivoter votre bloc carré sur une pointe et écrasez les sommets les plus pâles tout en maintenant le reste pour ne pas que les éléments ne se désolidarisent.

Aplatissez ensuite le tout en une bande régulière.

Image

Photos 6 et 7 :

Passez votre bande dans la machine au réglage n°1.

Découpez la longue bande obtenue en tronçons réguliers et superposez-les.

Image

Photos 8 et 9 :

Faites pivoter votre tas de segments superposés sur une tranche foncée et pincez son côté opposé afin de modeler une cane à section triangulaire comme sur la photo 8. Découpez 3 tronçons de cette nouvelle cane et assemblez-les.

Photo 10 :

Vous avez obtenu une demi-cane circulaire que vous allez couper en deux afin de les réunir en une cane ronde.

Attention ! Avant de réunir les deux moitiés de votre cane, pensez à insérer un boudin de la couleur du centre sur l’une des deux parties.

Image

Photo 11 :

Et voilà ! Une cane iris complexe qui impressionnera tous ceux qui y regarderont de près. Elle est très utile pour beaucoup de réalisations, des fleurs, des kaléidoscopes ou autres mais je l’aime aussi toute simple, en en découpant des tranches épaisses que je percerai pour faire des perles ou en découpant des tranches fines pour recouvrir une boule de pâte crue.

À vous !

Image

à bientôt !

Tuto cane mosaïque !

Publié: 2 décembre 2013 dans Mosaïques, Pâte Fimo
Tags:, , , ,

Bonjour à vous !!!

Comment ça, vous vous ennuyez un peu ? Vous ne savez pas quoi fimoter pour Noël ? Bon, d’accooooooord, je vous donne un nouveau p’tit tuto qui fait son effet ! Aujourd’hui, dévoilons les étapes qui permettent de réaliser une cane mosaïque comme celle qui m’a permis de fabriquer ces bijoux : 

Image

Image

Image

Matériel requis :

  • Pâtes polymères des couleurs de votre choix + noir + blanc,
  • Machine à pâte afin de réaliser les dégradés facilement,
  • Une lame.
  • Du papier sulfurisé (nécessaire à éviter la crise de nerf lorsque la pâte colle à la table)
  • Des gants en latex afin de ne pas salir une couleur avec une autre et d’éviter de laisser les traces d’empreintes. 

Image

Photo 1 : Je vous ai passé les étapes de fabrication des plaques dégradées mais pour ceux qui n’ont pas suivi les premiers tutos de ce blog, vous pouvez réparer cela en suivant ce lien : https://bloglaperlerouge.wordpress.com/2013/06/07/cane-degradee-et-cane-spirale/

Mes canes dégradées bleues ont le blanc au cœur et mes canes dégradées violettes et roses n’ont pas été enroulées sur elle-même mais pliées en accordéon comme pour le tuto des fleurs noires, blanches et rouges : https://bloglaperlerouge.wordpress.com/2013/06/10/tutoriel-fleur-rouge-noire-et-blanche/

Ces canes roses et violettes ont été cerclées de noir et étirées en amande. J’ai ensuite assemblé mes canes dégradées ajoutées à une plus petite cane carré noire et une autre couleur (ici vert pomme) comme sur la photo.

Photo 2 : Étirez la cane et aplatissez-en bien chaque face en vous aidant de la table afin d’obtenir une cane triangulaire assez longue.

Image

Photo 3 : Coupez la cane à section triangulaire en deux morceaux et assemblez-les de sorte à former une cane carrée, comme sur la photo 4. Étirez de nouveau sans déformer la cane.

Image

Photo 5 : Une fois la cane assez étirée, coupez, cette fois, quatre tronçons et assemblez-les à votre guise.

Photo 6 : Pour un effet mosaïque, vous pouvez répéter cette dernière étape.

Et voilà ! Encore une cane à effet fou qui se révèle assez simple à réaliser. Vous pouvez la laisser en section carrée ou la faire rouler pour en faire des tranches rondes comme je l’ai fait pour les bracelets breloques ; vous pouvez également couper des tranches très fines et en recouvrir des petites boules de pate crue comme je l’ai fait pour le collier. Dans tous les cas, n’oubliez pas de laisser vos canes au moins une demi-heure au frigo afin de couper des tranches sans déformer le motif.

À vous et à bientôt ! 

Bonjour à tous !

Ҫa fait longtemps que je n’ai pas fait de tutoriel mais avec l’approche du magique mois de décembre, je vais me rattraper. En attendant de fabriquer quelques bougeoirs ou autres objets en rapport avec les fêtes de fin d’année, voici un tuto qui vous paraîtra simplissime si vous avez lu les autres de mes petits conseils en image. Les petites fleurs noires et blanches, simples et classes !

Matériel :

  • Pâte polymère noire et blanche
  • Machine à pâte (seulement pour faire une plaque noire fine, un rouleau peut suffire)
  • L’indispensable lame finement aiguisée !
  • Le plus que nécessaire papier sulfurisé !
  • Un outil de modelage pour lisser.

Commencez par réaliser une cane cible « au grand cœur » (j’entends par là que la bande noire qui cercle le cœur blanc doit être relativement fine).

Coupez-en un morceau qui servira à faire le cœur des fleurs et mettez-le de côté.

Aplatissez-là sans l’écraser et coupez des tronçons réguliers d’un ou deux centimètres.

Superposez-les et aplatissez toute la colonne en rapprochant au maximum les bords des tronçons extérieurs comme cela est fait sur la photo 3.

1

Étirez et modelez jusqu’à obtenir la cane pétale de la dimension de votre choix. Pour vous montrer les variantes, j’ai choisi ici une cane pétale allongée et une cane pétale arrondie.

Coupez cœurs et pétales et assemblez exactement de la même façon que dans le tutoriel des fleurs rouges, noires et blanches ( https://bloglaperlerouge.wordpress.com/2013/06/10/tutoriel-fleur-rouge-noire-et-blanche/ ). N’oubliez pas d’utiliser un morceau de papier sulfurisé afin de lisser le tout à l’aide d’un outil de modelage et d’effacer vos empreintes.

Afin de réaliser les roses en volumes, coupez des tranches fines de la cane arrondie et procédez au même montage que pour les fleurs en volume bleues et blanches que nous avons réalisées il y a quelques semaines. ( https://bloglaperlerouge.wordpress.com/2013/09/05/tuto-fleur-en-volume/ )

2

Et voilà, une cane simple et au moins trois types de fleurs ! J’ai personnellement un faible pour les petites roses à rayures en volumes.

Vous pouvez évidemment décliner ces modèles avec des canes dégradées.

À bientôt ! 

Image

Bonjour, bonjour !

Je vous présente aujourd’hui un tutoriel très simple afin de réaliser une cane kaléidoscope. Ce principe est idéal pour exploiter les chutes de canes et l’effet est absolument garanti !

Matériel requis :

  • Chutes de canes diverses ou canes choisies (dégradées, cible, irisée, rayures, tout est possible)
  • Une lame
  • Des mains !

Le but du jeu est de dupliquer une cane triangulaire.

Commencez donc par assemblez les morceaux canes de votre choix et tous les morceaux de pâte polymère que vous voulez de façon à former approximativement une cane à section triangulaire (photos 1 et 2). Sur le modèle que je vous présente, j’ai modelé mes matériaux de façon assez grossière mais vous pouvez évidemment être beaucoup plus minutieux. Le noir et blanc rehausse toujours les couleurs, pensez-y.

Une fois votre cane aussi régulière qu’un toblerone, (photo 3) étirez-la afin de pouvoir la couper en deux. Assemblez les deux morceaux de façon à reformer une nouvelle cane à section triangulaire comme sur la photo 5 et étirez-là de nouveau jusqu’à pouvoir en couper 6 tronçons réguliers.

Image

Image

À partir de là, plusieurs assemblages s’offrent à vous. Procédez à une simulation avant de choisir le motif final et de fixer les éléments entre eux. (photos 7, 8 et 9).

Image

Image

Vous pouvez également choisir, avant d’assembler les tronçons réguliers, d’entourer la cane triangulaire d’une bande de couleur unie. Pour vous montrer, j’ai ici choisi 4 tronçons que j’ai cernés de noir et que j’ai assemblé en une cane carrée, cette fois (photos 10 et 11).

Image

Et voilà ! N’oubliez pas de laisser vos canes au frigo pendant au moins 30 minutes afin d’en découper des tranches sans les déformer. Les possibilités sont évidemment infinies et dépendantes de votre imagination. Vous pouvez également dessiner au préalable le genre de motif que vous recherchez, voire carrément détailler sur le papier la section triangulaire que vous démultiplierez par la suite.

Vous pourrez bientôt retrouver les bijoux réalisés à partir de ces canes dans la partie « photos bijoux » du blog. 

Image

À bientôt ! 

Tuto fleur en volume

Publié: 5 septembre 2013 dans Fleurs, Pâte Fimo, TUTOS FIMO
Tags:, , ,

Image

Bonjour chers tous !

Le soleil est encore là et quelques fleurs aussi… C’est le moment d’un petit tutoriel très simple pour réaliser une fleur en volume avant que l’automne ne me fasse faire des feuilles. Je vais vous développer ici une rose à rayures mais le motif est évidemment déclinable à tous les dégradés, poids et autres motifs dont vous avez envie.

Matériel nécessaire :

  • Pâtes des couleurs de votre choix
  • Un rouleau ou une machine à pâte
  • Une lame

Partez d’une cane cible, ici, elle est bleue au cœur blanc.

Étirez la cane et aplatissez-là légèrement.

Coupez des tronçons réguliers que vous superposerez (photo 2).

Écrasez encore la pile en faisant se rapprocher les bords des tronçons les plus éloignés comme sur la photo 3 puis roulez la cane pour lui redonner une section circulaire (photo 4).

Image

Coupez des tranches assez fines ; pour la fleur que nous réalisons ici, 10 tranches suffisent.

Prenez la première tranche et roulez-là sur elle-même, elle constituera le cœur de notre fleur. Afin de former les pétales, pincez légèrement les tranches qui restent en prenant garde à ne pas trop déformer les pétales comme sur la photo 6.

Procédez à présent à l’assemblage en appliquant 3 pétales à chaque tour afin d’obtenir une rose régulière. Tenez toujours la tige du cœur afin de ne pas écraser les pétales que vous venez coller les uns aux autres avec une légère pression. À la fin, couper la partie de la tige du cœur encore visible.

Image

Image

Après cuisson, vous pouvez, sans crainte de déformer votre fleur, remettre une petite boule de fimo à l’arrière et repasser votre rose à la cuisson pour permettre de la percer et de la fixer ensuite sur ce que vous voulez.

À vous ! 

img_9493

Bonjour à vous !

Les vacances sont finies pour La Perle Rouge et le temps est venu de se réfugier dans l’atelier pour créer et fabriquer de nouveaux bijoux.

Imaginer une collection pour les saisons d’automne et d’hiver me donne un peu froid dans le dos. Pas encore tout à fait rassasiée de cet été qui s’est tant fait désiré, je ne suis pas inspirée par grand-chose d’autre que le noir et blanc… Qu’à cela ne tienne, voici un tutoriel très simple afin de fabriquer un motif de tissu qui ne mourra sans doute jamais : le pied-de-poule !

Cet ingénieux tuto n’est pas de mon invention mais a été trouvé sur le blog : tuto pied-de-poule

Matériel :

  • Pâte polymère noire et blanche
  • Une lame
  • …. Et c’est tout !

Commencez par former quatre cubes de la même taille, deux noirs et deux blancs. (photo 1)

Coupez un cube de chaque en quatre tronçons en partant d’une diagonale comme montré sur la photo 2.

Réassemblez les cubes tranchés pour former des rayures en prenant garde à placer l’angle noir au centre comme sur la photo 3.

Image

Étirez et modelez ce cube nouvellement formé jusqu’à obtenir une cane de section carrée que vous couperez en quatre segments. (photo 4)

Répétez l’opération de façon à dupliquer le motif jusqu’à obtenir la taille des pieds-de-poule de votre choix.

Image

Image

Et voilà, rapide, simple et sans la nécessité d’avoir une machine à pâte !

Je vous montrerez plus tard à quoi va me servir cette cane.

A bientôt !

Bonjour à vous !

En cette journée du 21 juin, je me propose de coller à la thématique de la fête de la musique ! Non non, ne soyez pas septiques, la pâte polymère permet tout ! Surtout lorsque, comme moi, on retrouve au fond de son atelier une plaque de texture jamais utilisée et qui présente des jolis motifs musicaux. Aujourd’hui, donc, petit tuto pour un pot !

Matériel nécessaire :

  • Un pot en verre (n’importe quelle conserve fait l’affaire) (photo 2)
  • Une plaque de texture (photo 1)
  • Les pâtes polymères des couleurs de votre choix
  • De la peinture acrylique
  • Du papier à poncer de carrossier (photo 13)
  • L’indispensable machine à pâte
  • Une lame
  • Du vernis pour pâte polymère  pour la finition.

Comme très souvent, vous en conviendrez, nous commencerons par réaliser une plaque dégradée au réglage n°1 de votre machine à pâte (photos 3 et 4) Pour ceux qui ne savent pas, lisez l’article « cane dégradée et cane spirale ».

Image

Vous pouvez appliquer le motif de votre plaque en pressant légèrement et en unifiant avec un rouleau, cela dit, je préfère utiliser la machine à pâte qui permet des sillons plus profonds et plus réguliers. Pour cette seconde méthode, il est préférable d’insérer une feuille de film étirable entre votre plaque dégradée et le plastique texturé afin d’éviter de se battre avec la matière au moment du démoulage (photos 5 à 8). Ici, j’ai choisi d’appliquer la plaque de texture pour que le motif soit imprimé en creux.

Image

Découpez un rectangle de la dimension du pot à recouvrir et appliquez le dessus ; la matière crue adhère sans problème à la surface de verre (photo 9). Ajustez bien et ajoutez des bandes de pâte si nécessaire (photos 10 et 11). Attention à ne pas écraser le motif en relief.

Image

Image

Faites cuire une petite demi-heure à 110°C.

Une fois le pot refroidi, saisissez-vous de vos pinceaux et de peinture acrylique et badigeonnez les motifs de votre choix (photos 14 et 15). Laissez sécher avant de poncer avec le papier de carrossier afin de ne conserver de peint que les motifs en creux. Ce papier s’utilise avec de l’eau, prenez toutefois garde à ne pas noyer votre peinture acrylique qui dégoulinerait alors. Une fois le tout sec, il ne vous reste plus qu’à appliquer une ou deux couches de vernis afin de fixer la peinture et de rehausser les couleurs.

Image

Et voilà ! À vous d’essayer sur n’importe quel récipient en verre.

Image

Bon fimotage, bonne fête de la musique et à bientôt !