Articles Tagués ‘sautoir’

Un grand bonjour chers Vous !

C’est fini, terminé, bouclé, on ne m’y reprendra plus ! N’ayez crainte et rabaissez vos sourcils étonnamment levés, je fais seulement référence à mes maintes promesses de ponctualité… Oui, c’est décidé, j’arrête. Je dirais bien « demain » mais je publie aujourd’hui, alors… quoique… entre le moment où je commence à pianoter sur mon clavier et celui de votre lecture, il se sera bien passé un « demain »… Pfff, je me donnerais presque moi-même mal à la tête, parfois ! ( Seulement parfois ? ) Disons qu’à partir de dorénavant du jour d’aujourd’hui jusqu’à un tantôt arbitrairement choisi je me laisse une fenêtre de publication qui s’étend du mercredi soir au vendredi midi ! ( Vous ne saviez pas qu’on pouvait faire autant d’erreurs de temps en une seule phrase, hein ? C’est ça, le talent !)

Certes, j’en entends d’ici s’inspirer de Gad Elmaleh et me souffler que cette tranche de publication s’apparente plus à une baie-vitrée qu’à une fenêtre mais je me trouve dans l’obligation de reconnaître mon actuelle inaptitude à gérer l’emploi du temps que je tends à m’imposer sur le papier. 

Bon, les excuses désormais systématiques, c’est fait pour cette fois, poursuivons. 

L’atelier de la semaine passée fut une journée bien remplie ! Aussi remplie que mon espace de travail, comme vous pouvez le constater : ( Oui, cette fois, j’ai pensé à prendre des photos ! )

img_4591

Ma fidélité « approximative » à respecter mes « to do lists » ou mon emploi du temps se retrouve au sein même du déroulement de mes journées de création. Sur le papier nous étions sensées réaliser une parure pendentif et boucles d’oreilles à partir d’une cane mosaïque. Et bien de boucles… aucune ! De mosaïque… point ! et de pendentif… deux sur sept ! Ben voui, c’est ça aussi, la création en groupe, on propose un projet et puis on discute, et puis on bifurque et puis on se dit qu’autre chose serait peut-être plus intéressant à réaliser pour les filles… Enfin… j’avoue n’avoir pas été très motivée par la réalisation de la cane qui datait de quelques temps et avoir improvisé une cane en démonstration… 

Bref, voici donc les créations des filles qui n’ont pas chômé durant toute la journée : 

torques-kalei3

torques-kalei4

torques-kalei5

torques-kalei6

Pas mal, hein ? 

Sans transition, prenons un instant pour causer un peu « météo ». ( Mmmh, quel alléchant sujet en perspective ! ) Alors d’accord, je suis tout à fait au courant que nous sommes dorénavant en automne. J’avais déjà eu de gros soupçons à l’apparition des noisettes et des champignons mais cela s’est confirmé en constatant le niveau de précipitation de ces derniers jours. ( Euh, sinon, Marie, il y a un truc qui peut aider aussi, c’est la date de l’équinoxe d’automne… au mois de septembre… – Oui nan mais d’accord, mais on a le droit d’avoir un été indien, non ? – Ben… oui mais là, on est presque en novembre, tout de même… – Rôôô, qu’est-ce que tu peux être rabat-joie quand tu t’y mets ! ) BREF ! J’ai omis d’anticiper cette sombre saison ( en luminosité, j’entends, parce que sinon, moi, je les aimes toutes ! ) et de me fabriquer une caisse à lumière comme je l’appelle ; la dernière en ma possession ayant malencontreusement rendu l’âme lors du précédent déménagement. Je me trouvai donc fort dépourvue lorsque les nuages mouillés furent venus. Et je fus obligée d’improviser sur mon sol gris carrelé. ( Sans compter que je n’ai TOUJOURS pas fait réparer mon appareil depuis sa chute ! D’ailleurs, à ce sujet, les paris quant au temps que cela me prendra sont ouverts. )

Voici donc quelques utilisations des canes vertes et turquoises ( oh là là, dis donc, c’est drôlement original, ça ! ) qui sont, il me semble, les dernières réalisées sur mon stand. 

img_4661-copie

Étant donné la complexité de la cane, j’ai choisi de réaliser un torque le plus simple possible. Avec tout de même ses pitites boucles ! 

img_4706-copie

Puis j’ai préparé des tranches fines que j’ai poncées… poncées… pour être montées en sautoir sur une chaîne en argent : 

img_4728-copie

Pas très facile à contempler… je l’avoue sans détour… déjà que je suis une quiche pour photographier les sautoirs mais alors sans lumière avec un appareil flou ! Je vous laisse imaginer la crise de nerfs que cela a provoqué : moi, à quat’pattes et dans des positions incroyables pour effacer le reflet des pièces (flash oblige) mais faire en sorte que tout tienne dans le cadre, grrr… 

Bref, j’ai continué avec la cane-soeur : 

img_4752-copie

img_4749-copie

J’ai eu ensuite envie de réaliser un torque inversé, j’entends par là qu’habituellement, je les ajoure avec des trous circulaires et bien cette fois, je les ai comblé avec des bosses. Le principe est vraiment sympa en revanche, j’ai commis la grosse erreur de commencer à tester avec une plaque à « rayures » dégradées ce qui, comme tous les dégradés, est très complexes à poncer si on veut conserver la fluidité du fondu de couleurs. Donc le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes mais néanmoins très motivant à réitérer : 

img_4682-copie

Et enfin pour terminer, voici un autre échec. ( Oui, aujourd’hui, on ne peut pas dire que je vous présente le top de mon travail, je l’avoue ). Je voulais reprendre le principe de mes perles creuses ( dont j’ai publié le tutoriel ici cet été ) mais en plus gros et en utilisant un fond à motif ( Je suis toujours à la recherche d’idées originales pour exploiter les multiples canes qui s’entassent sur mon plan de travail. ) Le principe me plait mais encore une fois, le rendu est compliqué. J’ai donc décidé de refaire un essai mais en modifiant l’ordre de création. J’ai, ici, percé mes dômes après la cuisson comme je le faisais pour mes perles creuses et ça n’est vraiment pas l’idéal et ce, pour de multiples raisons. En attendant d’achever les pièces du second essai je vous montre la parure prototype bancale : 

img_4765-copie

Je n’ai même pas eu le cœur de monter le pendentif… 

img_4767-copie

Voilà. Je vous laisse ici et je m’en retourne à mes essais. 

Passez un excellent et très long week end ! 

Profitez-en pour…. ben faire… ce que vous avez envie de faire, en fait… ( ben oui, je ne vais tout de même pas commencer à vous dire quoi faire de vos journées ! ) et prenez soin de vous. 

À très bientôt ( je joue sur le suspense ! ) 

Bises

MC

Bonjour tout le monde ! 

Pardonnez-moi, je suis décalée… pas dans le sens excentrique du terme, ça, je le suis depuis longtemps… non, je le suis, cette fois, au sens premier. Le jour férié qui s’est subrepticement inséré au cœur de la semaine a fait glisser l’intégralité de mon horloge fonctionnelle de 24 heures, ce qui me fait rédiger mon article un vendredi. (pfff… je m’en sors bien, ou pas ?) Bon, je suis déjà en retard, ne traînons pas plus en tergiversations et entrons directement dans la présentation de mes quelques pièces de la semaine car qui dit petite semaine de travail, dit peu de choses achevées… 

Je poursuis mes fabrications de sautoirs que l’on me demande régulièrement.

La semaine dernière, je vous faisais part de mes difficultés à photographier ces grands colliers, n’ayant pas de mannequin ( artificiel ou vivant ). Et bien, au lieu de trouver une solution à ça, je me suis un peu plus compliquée la tâche en réalisant, cette semaine deux sautoirs constitués de perles double-faces… Du coup, j’ai tenté la prise de cliché sur miroir ; c’est amusant et en même temps, ça donne mal à la tête. 

Première version en rose : 

IMG_3922 - Copie

Photo plus classique : 

sautoir rose et gris - Copie

Ah… zut, je n’ai pas fait pivoté toutes les perles comme j’aurais du… Aucune perle n’a deux faces identiques. 

Les boucles assorties : 

IMG_4023 - Copie

IMG_3972 - Copie

Lorsque je fais des plaques de pois ainsi, j’aime beaucoup utiliser également la plaque trouée dont j’ai extrait les pois comme on peut le voir sur ces boucles. C’est plus difficile de conserver des trous bien circulaires, en revanche cela apporte un relief « effet matelas » qui me plait. C’est aussi le cas sur les deux sautoirs de cette série. 

Voici la seconde version en rouge, noir, gris et blanc : 

IMG_3891 - Copie

sautoir rouge nlanc et noir - Copie

IMG_3928 - Copie

IMG_3984 - Copie

Je n’ai pas encore achevé le montage de toutes les perles que j’avais fabriquées. 

A la place, et sans doute influencée par le rose du premier sautoir, j’ai eu envie de faire ces deux petits colliers aux perles plates lustrées : 

IMG_3958 - Copie

IMG_3943 - Copie

Certainement influencée par les récentes créations de Cacofim, j’ai eu envie de tester quelques perles creuses. J’espère vous faire part de ces essais la semaine prochaine. Pour l’heure, je m’en vais préparer mon deuxième atelier qui se déroulera demain et qui consistera en la création d’une parure pendentif + boucles à pois et à rayures. 

Je vous souhaite une excellente fin de semaine ! 

à très bientôt ! 

Biz ! 

Bonjour tout le monde ! 

Je sais, je suis en retard… mais soyons sensés, lorsqu’on connaît un minimum mon système d’organisation, il est absolument extraordinaire que les retards de publication ne soient pas plus fréquents. 

J’avais débuté cette semaine toute confiante en mon sérieux et ma motivation. Je m’étais concocté un joli programme quotidien qui mêlait les fabrications des commandes de clientes, les dernières prises de contact et inscriptions aux marchés de Noël, un peu de travail sur le site (oui oui… je joue sur l’effet de surprise… un jour, vous n’y croirez plus, et BAM, ma boutique sera en ligne… et vous serez tout décontenancés !) et un petit article sur la thématique d’Halloween.

Je ne sais pas, au juste, peut-être certains d’entre vous pourraient m’éclairer à ce sujet, pourquoi suffit-il que je me dresse une liste de tâches à accomplir pour que je fasse systématiquement… complètement autre chose et surtout pas ce qu’il y a d’inscrit ? ! En voulant m’éclaircir les idées, j’ai l’impression de me coller des contraintes dans des actions, qui, sans cette liste, me sont très agréables à réaliser. C’est tout bonnement stupide… En arriver à se contredire soi-même par simple réaction de rébellion, c’est le paroxysme de l’instinct de contradiction ! 

Bref… j’ai (bien sûr) préparé les commandes des clientes mais après ça, j’ai commencé des vases… oui, parce que, bien sûr, c’est ce que je vends le PLUS, des vases, c’est évident ! En plus, ça ne prend pas de temps DU TOUT, du coup, on est hyper satisfait à la fin de la journée… D’ailleurs ça ne prend tellement pas de temps que je n’ai pas pu les finir pour l’article d’aujourd’hui. 

En ce qui concerne l’article sur Halloween, je vous l’annonce tout de suite, c’est mal barré. Je me suis assise à ma table en me demandant quoi faire… Je n’aime pas le modelage, j’y suis extrêmement mauvaise… Je n’ai rien de spécial à décorer… comme mon truc, en ce moment, ce sont les canes, je me lance dans la réalisation de deux canes simples, une toile d’araignée et une fantôme. Alors, la toile d’araignée… ça existe depuis longtemps, donc j’ai voulu faire ma maligne et en faire une en partant d’une cane dégradée, histoire que les extérieur noirs de la cane dessinent la toile. Ben, ça ne sert vraiment à rien… ça prend plus de temps et ça fait une toile un peu flou alors qu’on voudrait voir un dessin fin et précis… Fi, me dis-je ! Tentons le fantôme ! J’ai tenté… et j’ai gâché. Décidément, les canes figuratives ne sont pas faites pour moi. Dès le début je me suis énervée sur ma pâte alors quand est arrivé le moment de la réduction, ça relevait plus du défoulement que de la manipulation précise. Conséquence, je n’ai retouché ces canes que pour les sortir du frigo et les prendre en photo : 

IMG_3652 - Copie

Autant vous dire que je ne suis pas prête pour la citrouille !

Passons…

Sur les marchés, on me demande régulièrement des sautoirs qu’effectivement, je fabrique moins. J’en ai donc réalisé trois cette semaine, dans la ligne droite des colliers asymétriques des semaines précédentes et en utilisant la cane dont j’ai fait le tuto et la cane que nous ferons en atelier le 21 novembre. Cela fait tellement longtemps que je n’en ai pas fait que je me suis trouvée toute bête avec mon appareil photo. C’est quoi la bonne idée, pour photographier des pièces aussi longues ? (sachant que je n’ai pas de buste assez grand) :

IMG_3549 - Copie

Ça ne rend pas vraiment justice à mes perles plates kaléidoscopes toutes brillantes de polissage… 

IMG_3577 - Copie

Voici, comme d’habitude, les boucles assorties : 

IMG_3601 - Copie

IMG_3595 - Copie

IMG_3610 - Copie

IMG_3603 - Copie

Et enfin, les bagues « tout » polymère qui finissent les parures : 

IMG_3626 - Copie

IMG_3629 - Copie

Ce sera tout ce que je peux vous montrer aujourd’hui, mes commandes ne sont pas encore parvenues à leurs destinataires, donc je vous les montrerai plus tard et mes vases prises-de-tête ne sont pas achevés… J’espère pouvoir vous présenter tout ça très vite. 

Il reste encore des places dans les ateliers programmés pour le mois de novembre, donc, amis jurassiens, ou voisins du Jura, n’hésitez pas à en parler autour de vous ! Je vous garanti un très bon moment de création !

Passez un excellent week end et à la semaine prochaine ! 

Biz !