Articles Tagués ‘collier’

Bonjour tout le monde ! 

Je suis navrée pour celles et ceux qui attendaient leur jupitérienne lecture récréative matinale mais j’avais pris un chouïa de retard dans mon traitement photo car j’étais occupée à vous concocter un petit tutoriel ! Celui-ci m’a été demandé par plusieurs d’entre vous alors le voilà, tout frais tout neuf, au couleurs de l’été. C’est mon petit cadeau pour fêter dignement le début des vacances. (Je sais bien que tout le monde… (loin de là !) n’est pas en vacance mais pour ma part, j’ai décidé qu’à partir du moment où le soleil réchauffait mon jardin plus de 2 jours consécutifs il se répandait dans ma maison un véritable parfum de vacances !) 

Comme d’habitude à chaque article tutoriel, ne nous perdons dans mes habituelles tergiversations et rentrons tout de suite dans le vif du sujet. 

Je vous présente le TUTORIEL COMPLET pour réaliser un collier aux PERLES CREUSES : 

Matériel requis :

  • Machine à pâte
  • Pâtes des couleurs de votre choix. (Ici : turquoise, turquoise clair, vert pomme (une pointe de vert tropical dans beaucoup de jaune), vert pomme clair et blanc)
  • Une lame
  • Un outil de lissage
  • Deux emporte-pièces ronds : un de la taille finale de vos perles et un autre un peu plus grand.
  • Du papier sulfurisé
  • Un rouleau
  • De quoi percer (avant ou après la cuisson)
  • Du matériel de ponçage ou de vernissage (papier de carrossier, touret, vernis…)
  • Du matériel de montage (pinces rondes et pince coupante, fil câblé, 2 anneaux, deux perles cache-nœud, une chaîne, un fermoir, des perles intercalaires de votre choix).

.

Réalisation du dégradé et de la cane à motif 

Photos 1 et 2 : Après avoir choisi vos couleurs, réalisez une plaque dégradée (si un voisinage de couleurs vous semble risqué, intercalez du blanc entre les deux). Préparez autant de colombins que vous voulez de couleurs dans votre plaque dégradée, soudez-les et aplatissez-les grossièrement au rouleau pour les faire passer dans la machine à pâte dans le sens des rayures au plus gros réglage.

perles bombées1

Photos 3, 4, 5 et 6 : Réalisez votre dégradé habituel en pliant la plaque rayée en deux et en repassant (le pli toujours en premier) votre pâte toujours au même réglage au moins une 15aine de fois. 

perles bombées2

perles bombées3

Photos 7, 8 et 9 : Réservez un bon tiers de votre plaque et passez-la dans la machine à un réglage fin (n°2 sur mon imperia) et roulez la bande obtenue sur elle-même. Passez le grand morceau de plaque qui reste au réglage intermédiaire n°4 dans le sens des rayures pour ne pas élargir le dégradé.

perles bombées4

perles bombées5

Photos 10 et 11 : Cerclez la cane dégradée d’une fine épaisseur de noir (n°1 ou 2) et d’une plaque plus épaisse de blanc (n°4). Étirez cette cane cible jusqu’à en couper 4 tronçons égaux. 

Photos 12 et 13 : Assemblez-les comme sur la photo 12 et formez des côtés en vous aidant de votre plan de travail afin d’obtenir une cane à section carrée.

Photo 14 : Étirez de nouveau cette cane et répétez l’opération. Allez placez votre cane au frigo sur un petit morceau de papier sulfurisé avant de continuer. 

.

Réalisation des perles bombées

Vous avez besoin de deux emporte-pièces. Le premier doit être de la taille de vos perles et le second plus grand.

perles bombées

Photos 15, 16, 17 et 18 : Utilisez le plus GROS emporte-pièce pour découper un disque dans la plaque dégradée. Placez-le ensuite du côté tranchant du plus petit emporte-pièce et faites-le rentrer dans le cercle afin de constituer un dôme en tapotant doucement pour ne pas déchirer la pâte. 

Photos 19, 20, 21 et 22 : Lorsque le bombage vous convient, placez le tout sur une plaque de la même épaisseur (n°4) que la plaque dégradée et découpez enfin votre demi-sphère. Si vous ne parvenez pas à l’extraire, soufflez d’un coup sur la partie bombée et recueillez la perle.

Photos 23, 24 et 25 : Pour réaliser des perles à motifs, préparez une plaque très fine (n°2 ou 1 si possible) et déposez vos tranches de cane très finement découpées à la lame les unes à côté des autres.

La pâte refroidie par son séjour au frigo se tranche plus facilement et par conséquent, le motif se déforme moins. Pour une jolie plaque, veillez à ce que vos tranches de canes aient toutes la même épaisseur.

Lissez le tout à l’aide d’un outil de lissage et d’un rouleau à travers un morceau de papier sulfurisé propre.

Veillez à décoller régulièrement votre plaque du plan de travail durant son lissage. 

Procédez de la même façon que pour les perles dégradées.

 

Vous pouvez vous préparer quelques perles intermédiaires pour votre montage. Ici, j’ai découpé des petits disques de fine épaisseur à l’emporte-pièce.

J’ai percé mes petits disques au cure-dent AVANT la cuisson. Cela permet d’économiser du temps (et des morceaux de doigts) au moment du perçage et c’est possible car mes perles seront montées sur un fil câblé de petit diamètre. 

.

Après la cuisson 

Photos 26 et 27 : Marquez l’emplacement du perçage en prenant garde de vous situer sur la coque et non sur le fond (ici en bleu). Veillez également à percer votre perle en anticipant le trajet du fil de montage. Le fil câblé utilisé pour ce collier étant souple, vous risquez d’avoir du mal à le faire ressortir de votre perle si vous trous ne sont pas bien orientés. Bref, il risque de vous donner du fil à retordre (hi hi !)

Si vous souhaitez percer des trous dans la coque, utilisez des petites meules.

Après l’étape du perçage, accédez à la finition de votre choix. Pour ma part, j’ai poncé les perles au papier de carrossier du grain 400 au 1200 puis j’ai achevé leur lustrage au touret.

Si vous lustrez vos perles trouées au touret, prenez garde à ne pas déformer les trous réalisés avec les petites meules.

 Réalisez votre montage sur du fil câblé que vous terminerez à chaque extrémité par une perle cache-nœud à laquelle vous pourrez accrocher anneau, chaîne et fermoir. 

IMG_1575

perles bombées18

Et voilà, un collier vitaminé plein de douceur estivale et extrêmement léger.

À vous ! 

Amusez-vous bien et à bientôt ! 

MC

Bonjour chers Vous ! 

Savez-vous quelle est la meilleure résolution que j’avais prise en début d’année 2016 ? Ne pas prendre de résolution. Et bien, c’est avec une émotion teintée d’une pointe de fierté que je vous annonce que cette exigence est entièrement satisfaite ! Il me semble même que cela pourrait se révéler la meilleure décision que j’ai prise en un début d’année habituellement lourd de promesses ou tout du moins de fragiles intentions. Résultat, trio gagnant sur toute la ligne : je ne publie pas mes articles de façon très régulière, je n’ai testé aucune nouvelle technique et ma boutique en ligne dort bien tranquillement au fond de mon ordinateur. C’est incroyable tout ce qu’on parvient à ne pas faire avec un minimum de volonté. De quoi donner à réfléchir aux travailleurs les plus acharnés, pour sûr. 

Mon temps effectif de travail n’est pas très conséquent et m’oblige à être extrêmement organisée afin de produire des pièces chaque semaine… autant dire que cet aspect-là pourrait largement être optimisé… D’un autre côté, ma créativité s’est trouvée entachée, freinée et engluée dans des préoccupations personnelles durant ces derniers temps et j’ai décidé de la laisser se détendre un peu, de la laisser libre et de voir ce qu’elle serait capable de m’offrir alors. Toutes ces lignes et toutes ces tergiversations pour vous dire que je suis désolée de ne pas vous avoir livré ma bafouille hebdomadaire jeudi dernier et pour vous avertir qu’il en sera de même la semaine prochaine. 

Voilà… maintenant que tout est dit (pfff… comme si tout pouvait être dit en deux petits paragraphes…) j’ai tout de même quelques bijoux à vous montrer.

Ainsi que je vous l’ai annoncé, rien de nouveau sous les nuages (moui… l’astre roi se montrant extrêmement capricieux, j’ai, par conséquent, décidé de l’exclure temporairement de mon discours ! Et paf ! Et ça n’est pas sa timide présence de ce matin qui suffira à me faire changer d’avis.). J’ai fabriqué de l’efficace avec ce que j’avais sous la main, et il faut dire que vu l’étendue bordélique de matériel sur mon plan de travail, j’ai TOUJOURS quelque chose sous la main, au premier sens du terme, en tout cas. 

Voici donc, entre récupération de canes et de chutes de plaques rayées, la maigre production de la dernière quinzaine : 

Ne sachant pas du tout vers où me diriger, j’ai commencer à regrouper des tranches de canes pour réaliser une plaque : 

IMG_9319

C’est sans doute la chose que j’ai trouvée la plus attrayante de la semaine (ah ben tu sais vendre du rêve, toi, y a pas à dire !)

Voici le premier collier qui en est né, les deux autres auront un montage légèrement différents mais ils ne sont pas encore présentables : 

IMG_9666

IMG_9658

Voici ensuite quelques boucles simples (simples dans le sens où le boulot avait été réalisé auparavant, bien sûr !)

IMG_9651

IMG_9639

IMG_9426

IMG_9632

J’ai tout de même un chouïa exagéré puisque j’ai tout de même fabriqué deux canes kaléidoscopes qui présentaient un défi de taille ; elles devaient posséder du orange afin de répondre aux demandes des clientes à la recherche d’un peu de vitalité printanière. J’ai du mal à exploiter cette couleur et à vrai dire, je serais bien incapable de vous expliquer pourquoi. Toujours est-il que je travaille à pallier ce manque. Voici la première, la seconde fera l’objet d’un autre article (muhaha !)

IMG_9056

IMG_9362

Et pour finir, trois parures simples de bracelets breloques avec leurs boucles : 

IMG_9705

IMG_9692

IMG_9481

IMG_9523

Je m’arrête ici et je m’en vais faire ma petite valise afin de m’enfuir vers les montagnes voir si j’y trouve un peu d’air nouveau. 

Prenez bien soin de vous et à très bientôt ! 

Marie-Charlotte

IMG_9367

Bonjour tout le monde ! 

J’ai moins d’une heure pour rédiger mon article du jour alors comme c’est souvent le cas lorsque je manque de temps pour trouver l’inspiration, ce sera une intro-météo !

Et la question du jour est : êtes-vous aussi décontenancés que moi ? Je m’étais enfin fait une raison face à l’absence évidente d’hiver et j’étais enfin parvenue à me projeter vers un doux printemps (j’avais même dans l’idée de vous concocter un tutoriel pour fabriquer des jolies fleurs…) et VLAN, je me réveille ce matin et je découvre mon jardin… en blanc ! Bon… depuis, il tend à se transformer en une géante mare de gadoue qui ravira mon petit garçon, à n’en pas douter… Bref, stoppons là cette incroyable introduction autant originale que captivante et concentrons-nous sur la polymère. 

Le week end dernier a eu lieu mon premier atelier de l’année. Sept élèves débutantes et studieuses ont donc inauguré mon nouvel espace de travail… pas fini du tout. Les murs sont encore en placo, le plafond n’est pas peint, les ampoules sont nues et aucun meuble n’est encore aménagé… oui, ben, j’ai dit que ça n’était pas fini… En revanche quelques jours auparavant, le carrelage avait été posé et offrait une pièce propre que je me suis empressée d’investir pour préparer la séance patouille de samedi. Le comble c’est que je n’aurai pas été la première à créer un bijou dans mon nouvel atelier ! 

La preuve en image : 

IMG_6605

Les prochains ateliers se dérouleront peut être dans une pièce aux finitions un peu plus avancées… J’en profite pour en parler deux minutes. La date suivante est complète mais face à la demande, j’ai ouvert une nouvelle date le samedi 26 mars pour l’atelier kaléidoscope. Il reste donc des places à cette séances-ci ainsi qu’aux deux autres ateliers suivants. Pour plus d’informations rendez-vous ici

En attendant, je vous présente mon travail de la semaine. 

Voici tout d’abord des canes que j’avais réalisées il y a quelques semaines à partir de chutes de petites canes qui traînaient sur mon plan de travail : 

IMG_5921

Je ne les avais pas encore exploitées alors j’ai décidé d’en utiliser un peu : 

IMG_6784

IMG_6797

IMG_6820

Un collier torque (Je n’avais pas encore osé tester la cuisson de mes torques sur mon gros aquarium… et ben, c’est moins facile parce que je dois fixer la courbure juste après la cuisson, pendant le refroidissement mais cela marche tout de même.) : 

IMG_6736

Et un collier articulé qui s’inscrit directement dans le tutoriel que j’ai publié la semaine passée avec un découpage différent : 

IMG_6845

J’ai essayé un montage très légèrement différent, toujours selon le même tuto mais sur un gabarit un peu plus « ventru » et j’aime beaucoup le résultat : 

IMG_6827

(motif hidden magic sur pâte beurk recouverte de blanc fin !)

Et pour terminer, j’ai fait quelque chose qui ne m’arrive jamais, et je trouve que ça n’est pas très normal, JE ME SUIS FAIT UNE PARURE !!! pour moi, rien que pour moi, je me sens comblée ! Les motifs noir et blanc sont l’application de la cane géométrique noire et blanche du tuto de la semaine passée mais avec des canes dégradées à la place du colombin blanc cerclé de noir. 

Et je l’aime tellement que je ne sais pas sur quel fond vous la proposer alors je mets les deux : 

IMG_6753

( l’est beau, mon nouveau carrelage, hein ? )

IMG_6724

Voilà, midi est en train de sonner et je m’arrête déjà ici. 

Passez un aussi bon week end que possible et à très bientôt ! 

Biz à tous ! 

MC

Bonjour tout le monde ! 

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas concocté de tutoriel complet. Celui-ci n’est pas celui dont je suis la plus fière mais il a le mérite d’utiliser des astuces utiles à ne nombreuses réalisations. Je vous laisse découvrir tout ça. 

Amusez-vous bien ! 

.

Matériel requis :

Fabrication crue :

  • Pâtes polymères (blanc, gris, noir, rouge cerise)
  • Une machine à pâte (ou un bon rouleau pour pâte polymère et un peu de patience)
  • Une feuille de papier Canson + ciseaux + un feutre
  • Un bol large ou un petit saladier rond
  • Une lame souple
  • Un outil de lissage
  • Du papier sulfurisé

.

Après cuisson :

  • Feutre + perceuse + forêts
  • Papier de carrossier
  • Matériel de lustrage (ou vernis)
  • 18 anneaux ouverts (diamètre 0.7 ou 0.8)
  • 8 petits anneaux doubles (diamètre 0.5)
  • 2 petits anneaux ouverts (diamètre 0.5) pour le fermoir
  • Deux pinces coniques (pour manipuler les anneaux)
  • Une chaîne argentée
  • Un fermoir

 

1

Photos 1 et 2 : Sur une feuille de papier canson, tracez les contours de votre gabarit en forme de lune à l’aide d’un petit saladier ou d’un bol large (Il s’agit, pour ma part, de l’assiette de mon bébé) et découpez la forme.

2

Photos 3 et 4 : Préparez vos couleurs en mélangeant du noir et du blanc afin d’obtenir deux nuances de gris (rappel, ajoutez un peu de noir dans du blanc, et non l’inverse car il faut toujours plus de blanc que de noir à un joli gris). Préparez-vous des plaques pas trop épaisses (réglage 3) de blanc, noir, gris clair, gris foncé et rouge cerise. Saisissez-vous d’un emporte-pièce carré et découpez autant de carrés que vous voulez. Ici, 4 carrés rouges et 2 de chacune des autres couleurs.

3

Photo 5 : Superposez les carrés de couleurs dans un ordre qui vous plait.

4

Photos 6 et 7 : Cerclez un colombin blanc d’une FINE plaque de noir (réglage 2, soit l’avant-dernier). Étirez la cane et coupez-la en 4 tronçons.

5

Photo 8 et 9 : Assemblez-les comme sur la photo 8 et modelez votre cane de façon à lui donner une section carrée.

6

Photos 10 et 11 : Étirez de nouveau cette cane pour la couper en 4 tronçons et procédez de nouveau à un assemblage.

7

Photos 12 et 13 : Répétez une dernière fois l’opération. Afin de rester le plus régulier possible, étirez votre cane en utilisant doucement un rouleau sur chacune de ses faces.

8

Photo 14 : Voici ce que donne le dernier assemblage.

9

Photos 15 et 16 : Il est temps de procéder à la réalisation du plastron. Pour ce faire, préparez une plaque unie de fine épaisseur (réglage 2 ou 3 max) qui sera le dos de vos perles. Posez votre gabarit et découpez-en la forme dans la pâte.

10

Photos 17 et 18 : Coupez des tranches dans le bloc rayé. Si vous avez du mal à obtenir des tranches fines et régulières, n’ayez pas peur de réaliser des tranches un peu épaisses et passez-les doucement dans la machine à pâte au réglage 3. 

11

Photos 19 et 20 : Coupez des tranches fines de la cane géométrique et commencez votre assemblage.

12

Photos 21 et 22 : Préparez le motif central du collier en assemblant 4 tranches de la cane géométrique et lissez l’ensemble à travers du papier sulfurisé.

13

Photos 23 et 24 : Posez le motif central puis recouvrez l’intégralité du plastron.

14

Photos 25 et 26 : Lissez bien l’ensemble à travers du papier sulfurisé. Aidez-vous d’un rouleau et d’un outil de lissage mais faites surtout bien attention à ne pas appuyer trop fort où vous risquez de tout déchirer au moment de décoller le papier. Il est plus sûr de procéder en plusieurs étapes et lisser une première fois, de décoller le papier de la pâte, de retourner le papier et de lisser de nouveau. Une fois que c’est fait, posez de nouveau votre gabarit et découpez le plastron. 

15

Photos 27 et 28 : Découpez vos perles à l’aide d’une lame souple. Avant de vous lancer, vous pouvez dessiner au préalable un croquis de vos découpes.

Si vous ne possédez pas de perceuse, c’est le moment de trouer vos perles à l’aide d’un cure-dent, par exemple. Après la cuisson, vous pourrez toujours les percer en utilisant un outil approprié. 

16

Photo 29 : Cuisez vos perles. Vous pouvez tout à fait les cuire à plat mais afin de leur donner une forme légèrement bombées, privilégiez une surface courbe comme un saladier retourné ou un aquarium rond. 

17 (2)

Photo 30 : Marquez l’emplacement des trous pour le montage puis percez à l’aide d’un forêt de 1.8 mm de diamètre.

18

Il reste encore à poncer vos perles. Pour une finition parfaite, poncez au papier de carrossier (toujours mouiller sa pièce et son papier) en commençant par un gros grain type 400 puis en réduisant progressivement le grain jusqu’à 1200. (400, 600, 800, 1000, 1200). Enfin, lustrez doucement à l’aide d’un disque de lustrage monté sur votre perceuse ou, et c’est bien mieux, à l’aide d’un touret à polir. Si vous ne possédez rien de tout ça, vous pouvez tout de même poncer, cela uniformise la surface et efface les éventuelles salissures qui ont marqué vos perles crues et vernir ensuite.

Il est enfin temps de procéder au montage.

Ouvrez les anneaux à l’aide des ponces coniques, coupez deux morceaux de chaînes et assemblez tous les éléments comme sur la photo. 

 IMG_6507 - Copie

.

Rendu du collier sur un grand buste : 

IMG_6468 - Copie

.

Rendu du collier sur un petit buste : 

IMG_6521 - Copie

(Désolée pour la médiocre qualité des images… le soucis avec mon appareil n’est toujours pas solutionné.)

Voilà, à vous, maintenant ! 

Passez une bonne semaine et à bientôt ! 

MC

Autres interprétations selon le même tutoriel mais en utilisant une plaque en hidden magic et un autre découpage : 

IMG_6827

et une cane kaléidoscope avec un découpage encore différent : 

IMG_6845

Bonjour tout le monde ! 

Il y a deux semaines, j’ai terminé mon article rédigé un peu rapidement en vous promettant quelque chose de plus agréable et de plus travaillé pour la publication suivante et… PAF ! la semaine d’après, pas d’article ! J’ai les oreilles qui ont sifflé toute la semaine et je vous comprends bien mais que voulez-vous, je ne peux rien contre cette grisaille et cette foutue humidité porteuse de virus visiblement exclusivement destinés aux tout-petits. J’ai donc rangé mes gants, mes lames et mes emportes-pièces pour m’armer d’un thermomètre, de chaudoudoux et de couches propres ! (pas d’inquiétude, je n’irai pas plus loin dans les détails !). Quelques centaines de degrés et de changes plus tard, la bêbête fut vaincue, le petit chat retourna un peu chez nounou et moi à mon atelier. 

Il me fallait rattraper un peu de temps de fabrication alors en quelques jours, j’ai enchaîné, j’espère que vous n’allez pas être déçus !

J’annonce : Avalanche de jeux de mots pourris, cascade de mots-valises douteux et créations en tout genre ! (Euh… je m’avance peut-être un peu…)

Présentation des créations de la semaines en 4 chapitres dignes d’un magazine de mode : 

          Chapitre 1 : La Météo se dégrade et mes colliers avec. 

          Chapitre 2 : Comment exprimer son côté décalé. 

          Chapitre 3 : Une Tentative de rigueur. 

          Chapitre 4 : Un Hiver fleuri. 

.

CHAPITRE 1 : La météo se dégrade et mes colliers avec ! 

Bon… comme le suggère ce magnifique titre, le ciel ne m’a pas permis de prendre mes clichés en extérieur donc j’ai fait avec et j’ai improvisé des supports en intérieur à la puissante lumière d’une ampoule économique. Cela occupa d’ailleurs l’intégralité de mon atelier du polymercredi. (Et Bim, premier mot valise moisi, vous ne l’aviez pas vu venir, hein ?)

Puisque l’hiver s’entête à jouer son timide, j’ai réitéré le côté glacé du collier que je vous ai présenté il y a quinze jours mais avec, cette fois-ci, des perles réalisées avec des moitiés de carrés : 

IMG_6047 - Copie

IMG_6039 - Copie

J’aime toujours le résultat mais je dois vous l’avouer, son contact sur la peau n’est pas très confortable. Il serait même judicieux de le nommer le « colliérisson »… (Allez !… )

Voici les boucles d’oreilles qui vont avec le collier similaire que j’avais réalisé en premier lieu : 

IMG_6083 - Copie

Étant donné qu’en polymère, dégrader ne consiste pas (toujours) à détériorer (pfff… facile, celle-là),  j’ai poursuivi mon travail et j’ai eu envie de faire un essai en couleur du tuto que nous réaliserons à la fin du mois en atelier, (et que vous pouvez retrouver sur le site de Perles and Co) histoire que les filles aient une idée de ce que peuvent donner des perles autrement qu’en noir et blanc : 

IMG_6056 - Copie

IMG_6059 - Copie

J’aurais sans doute du conserver le turquoise à l’extérieur afin qu’on le voit plus et laisser le rose au cœur de la cane. En attendant, cela apporte de la douceur. 

IMG_6075 - Copie

.

CHAPITRE 2 : Comment exprimer son côté décalé ! 

J’aspire à être organisée, disciplinée et ordonnée… ce qui signifie, évidemment que je suis loin d’être à la hauteur de mon aspiration. En vérité, j’aime surtout le « presque régulier », le « chouïa désaxé », voire carrément le « légèrement conforme ». C’est pourquoi je me demande VRAIMENT pourquoi je n’ai pas créé de boucles d’oreilles asymétriques auparavant ! J’ai donc commencé à palier à cette omission et je vous présente ma première série. Pas de prise de risque dans les couleurs, de l’efficace, et du simple. Deux parures pendentif + boucles puis une série de boucles d’oreilles : 

IMG_6026 - Copie

IMG_6064 - Copie

IMG_6149 - Copie

IMG_6141 - Copie

J’aime beaucoup les paires avec le triangle percé. (Et NON ! Il ne faut y voir aucune référence aux illuminés d’Illuminati ! Ils n’ont pas le monopole du triangle, non mais !) 

IMG_6125 - Copie

J’ai trouvé que la difficulté était de réaliser des boucles de la même longueur (j’y tenais) avec des perles très différentes. 

IMG_6151 - Copie

IMG_6099 - Copie

(Ouh là là ! Mais jusqu’où va t-on ?) 

IMG_6095 - Copie

Et je termine la série avec mes favorites : 

IMG_6114 - Copie

.

CHAPITRE 3 : Une tentative de rigueur ! 

J’assume pleinement mon côté souple mais je tente parfois de m’astreindre à légèrement plus de rigueur et cela… échoue régulièrement. La preuve en couleur dans ce qui suit. 

Je me suis lancée dans la réalisation de mon premier bracelet rigide (oui je sais, cela peut paraître surprenant… comme était étrange le fait de ne jamais avoir fait de boucles asymétriques… imaginez un peu le nombre de première fois qui m’attendent encore !)

J’étais assez satisfaite du rendu, quelque peu perplexe quant à un éventuel ponçage de l’intérieur et surtout… surtout… totalement désemparée au moment de l’essayage ! Heureusement, ma bonne humeur eu raison de mon abattement et j’ai rapidement explosé de rire face à ma bêtise. J’avais passé trois heures à travailler sur mon bracelet et c’est seulement après avoir achevé le lustrage que j’ai eu la présence d’esprit d’essayer le bijou à mon poignet. Et BAM ! impossible… bien trop petit… Autant vous dire que si ce bracelet ne passe pas à mes poignets de crevette, (juste pour les poignets et les chevilles, le côté crustacé) je ne vais pas le vendre tout de suite. Étant donné son épaisseur, je ne le vois pas non plus sur le bras d’une fillette. Mais bon, comme le dit le dicton : 

« Chaque pot a son couvercle

et chaque poignet d’un bijou se cercle » (pfff)

IMG_6164

IMG_6166

.

CHAPITRE 4 : Un Hiver fleuri. 

J’avais bien fait une tentative de pièce glacée avec mon collier bleu au début de cet article mais puisque mon jardin semble croire qu’il y a quatre printemps dans une année, je fais des fleurs pour toutes les heures et les vase qui vont avec, BIEN SÛR ! 

Voici tout d’abord les quelques fleurs facilement réalisables et déclinables indéfiniment puisqu’elles permettent souvent d’utiliser les fins de canes. 

IMG_5947 - Copie

Et voici enfin la dernière création qu’il me reste à vous présenter ; un vase directement inspiré du tout premier soliflore que j’ai recouvert il y a longtemps et que j’avais gardé pour notre maison. 

Je vous montre la chose avant travail : 

IMG_5937

et après : 

IMG_6190 - Copie

IMG_6187 - Copie

IMG_6181 - Copie

IMG_6177 - Copie

 Je l’aime vraiment beaucoup, il mesure 20 cm de haut et Oooh ! je viens à l’instant de trouver un meilleur titre à ce quatrième chapitre : « À Fleur de pot » Muhaha ! 

Allez, je vous laisse ici. 

J’espère que vous aurez passé un bon moment et je vous souhaite à tous une superbe fin de semaine. 

À tout bientôt. 

Biz ! 

MC

Bonjour tout le monde ! 

Comment allez-vous en cette hésitante saison hivernale ? 

De mon côté, je me bats avec mon appareil photo, la pluie et la lumière. Je vais sans doute devoir me résoudre à remettre en état ma boîte blanche. Celle-ci a été tant malmenée durant mes déménagements qu’en propriétaire ingrate, j’avais fini par l’abandonner à sa déchéance dans un coin… je ne sais même plus lequel, d’ailleurs. Bref, la plupart des clichés que je vais vous présenter aujourd’hui sont mal exposés voire carrément flous… (ça vous met drôlement l’eau à la bouche, hein ?

Allez, on commence avec les pires (je crois) histoire de vous mettre tout de suite dans le bain. Je suis d’autant plus déçue des photos que j’aime beaucoup mon vase et ses fleurs… 

IMG_5839 - Copie

vase 2 - Copie

Il est entièrement lustré et il a une belle brillance (je me sens un tout peu obligée de vous le signaler… ça n’est pas ce qu’il y a de plus évident, là…). 

Au passage, voici un bouquet original constitué des fleurs que je vous ai montrées la semaine dernière mais montées sur tiges (couleurs retouchées en saturation pour en faire la nouvelle photo de profil de la page FB de La Perle Rouge) :

IMG_5582 - Copie

.

Après la lente remise en route de ce début d’année, je retrouve progressivement des idées de nouveauté pour mes bijoux. Tout n’est jamais parfaitement concluant toutefois il y a des bons éléments à tirer de chaque essai. Voici des tests de perles « tranchées »… (ça n’est pas un nom terrible mais cela reste un chouïa plus attractif que « boudin taillés en biseau » !) : 

IMG_5881 - Copie

IMG_5893 - Copie

Il y en avait un troisième mais après avoir effectué son p… de montage en mini perles de rocailles pour la quatrième fois en raison d’impétueux lâchés de collier successifs (vous savez, juste au moment où vous positionnez votre perle cache-nœud et que tout explose, grrrrr), j’ai fini par légèrement m’énerver et le jeter au fond de la première boîte qui était à ma portée.

J’ai, dans mon « salon-atelier-bureau-salle-à-manger-chambre d’amis » un parquet ancien dont les rainures se remplissent tous les jours de dizaines de perles de rocailles désormais inaccessibles. D’ici quelques années, cela fera un très joli résultat, à n’en pas douter. 

J’ai constamment de nombreuses canes qui sont délaissées, j’ai donc ensuite recouvert ce qui pourrait être une main à sel afin d’accompagner un petit plat que j’ai fait l’an passé et qui me sert de mini plateau à apéritif : 

IMG_5900 - Copie

IMG_5897 - Copie

IMG_5905 - Copie

Ce qui est très pratique avec ce petit plat, c’est qu’après la cuisson, la couverture en pâte polymère s’est détachée de son support en verre (à cause de la forme générale de l’objet) ce qui en fait un ustensile très simple à nettoyer : 

IMG_5911 - Copie

J’aurais voulu le faire que je n’y serais pas parvenue. 

Il faudrait en faire plusieurs différents afin de pouvoir l’assortir à sa déco de table. 

Et enfin, une dernière pièce, réalisées en vitesse hier soir d’après une idée que j’avais depuis quelques temps et qui se trouve (évidemment) être ma favorite de la semaine :

IMG_5862 - Copie

IMG_5870 - Copie

J’essaie de changer un peu de couleurs mais j’ai du mal. J’ai eu un mal fou à utiliser du bleu et j’ai fait un nombre de mélanges incroyables. Maintenant qu’il est monté, j’aime beaucoup le résultat et je pense que je vais d’avantage tenter d’exploiter le bleu et le vert dans les semaines à venir. 

 Je m’arrête ici, je suis déjà trop en retard pour ma publication. 

La semaine prochaine, je vous promets de consacrer un peu plus de temps à la rédaction et d’inonder vos petites têtes de phrases insensées, de jeux de mots et d’images rafraîchissantes… quoique cela ne soit pas forcément nécessaire en ce moment. 

Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week end. 

Amis jurassiens, n’abusez pas du vin (ou alors prenez la navette !)

Amis d’ailleurs, faites durer la chandeleur ! (Ouaouh, je suis un vrai poète, parfois…

MC

Bonjour chers Vous !!!

Comment entamer le premier article de la nouvelle année ? … Je me suis posée cette question cent fois ( enfin… 100… c’est peut-être exagéré… beaucoup de fois, en tout cas… ) et à vrai dire, je n’ai pas trouvé d’introduction pertinente.

Tout d’abord, il convenait de vous souhaiter à tous une excellente année ! Je vous l’espère donc remplie de couleurs, chargée d’émotions pures et gavée de tout ce qui fera votre bonheur. 

Bien. Mais ensuite, quoi ? Devrais-je me lancer dans une sorte de bilan rétrospectif des douze mois passés ? Faire le compte de mes progrès et de mes échecs ? Dresser une liste de toutes les résolutions que je ne tiendrai pas ? Non… peut-être… je ne sais pas.

À vrai dire, cela fait plusieurs jours que je réfléchis à ça sans véritablement trouver LA bonne idée. Tout ce que je savais c’est que je n’avais aucune envie de me lancer dans une fatigante énumération de chiffres, nombres et statistiques en tout genre qui, soyons honnêtes, intéresse surtout celui qui en est l’objet. Parce qu’à ce moment-là, tout se compte et on peut sortir n’importe quels calculs à propos de n’importe quoi… genre des choses vraiment inutiles à la projection dans la nouvelle année… voire des trucs simplement idiots… comme par exemple… le nombre de mètres de fil câblé, cordon de cuir ou chaîne utilisés durant l’année… ( 92 mètres environ… à raison de 40 cm en moyenne pour un collier classique, le double pour un sautoir, et moitié moins pour un bracelet breloques… sachant que j’ai fabriqué un peu plus de 230 pièces en 2015, ça fait bien environ 9200 centimètres, soit 92 mètres. ) …ou bien le nombre d’attaches de boucles d’oreilles montées ( environ 600 pour 300 paires au moins ) ou encore le nombre d’anneaux utilisés ( oups… là, faudrait voir toutes les photos… pas le courage. ) le nombre de mètres de canes réalisées à tel diamètre ( ça ce serait cool comme stat à la noix…. y a peut-être quelque chose à faire pour 2016… )… bref, on pourrait vraiment tout compter. Et c’est là, comme vous l’avez tous compris que je suis tombée dans la marmite des p’tits nombres qui peuplent le monde de La Perle Rouge et que j’ai eu envie de tout regarder ( sauf mon chiffre d’affaire… ou alors en dernier. )

Alors, allons-y en vrac.

L’année 2015 a été une année assez productive pour La Perle Rouge même si elle a tardivement commencé au moment où j’ai enfin mis mon petit chat chez sa nounou.

Quoi qu’il en soit, j’y ai publié 49 articles qui ont été lus ( ou vus… la technologie ne pousse pas QUAND MÊME pas le soucis du détail jusque-là ! ) par 70 790 visiteurs. Cela fait un nombre de plus de 212 000 vues contre 92 000 en 2014. Je vous remercie TOUS de tout mon cœur pour cette fréquentation en constante augmentation ( qui a surtout explosé, je le rappelle, à la suite d’une présentation sur le génial blog Parole de Pâte en novembre 2014 !!! ) et c’est d’ailleurs toute émue qu’au moment pile de Noël, j’ai eu comme cadeau le 400ème abonné à ce blog

IMG_4970

La même semaine, ma page Facebook a dépassé les 600 abonnés ! 

600

Je poursuis mon indigeste énumération… 

J’ai donc réalisé plus de 230 colliers, sautoirs, pendentifs et bracelets ( tous confondus, hein ! Pas 230 de chaque sorte… ) environ 300 paires de boucles, 31 objets (vases, mobiles et boîtes) et 8 bagues… oui bah… les bagues, ça n’est vraiment pas mon truc. 

J’ai monté mon stand sur 19 jours de marché (dont 3 seulement en intérieur…) et j’ai donné 7 millions de tours de manivelle de ma machine à pâte. ( pfff n’importe quoi ! N’empêche que ça aussi, ça serait drôle à connaître comme nombre inutile… ça, le nombre de rouleau de papier sulfurisé et de paires de gants utilisés ! )

J’ai réalisé un petit tutoriel de bracelet qui a été publié dans le magazine Polymère and Co, deux autres pour le site de Perles and Co (Parure lilas et Tranches de canes dégradées) et d’autres ici-même dont celui de la parure Peps de Printemps qui s’est trouvé être l’article le plus consulté et le plus commenté de l’intégralité du blog, ce qui a donné naissance à un petit article sur le Daily Polymer Arts Blog (ici) pour mon plus grand bonheur. 

Durant cette année 2015, j’ai découvert quelques techniques, comme le hidden magic et les perles creuses. Je me suis enfin lancée dans l’expérimentation du ponçage / polissage et je me suis découvert un amour sans borne pour ma perceuse, ses fraises et ses forêts ( si c’est pas romantique… ) C’est d’ailleurs afin de rendre hommage à mon matériel ( pfff, ce qu’il ne faut pas entendre, quand même ! ) que j’ai fabriqué des pièces simples dont j’ai travaillé la surface. Je vous présente donc les toutes premières créations de l’année 2016, 4 colliers de perles fraisées à la Dremel, poncées à la main et LUSTRÉES à l’aide de mon tout nouveau touret !!! ( j’attends encore mes derniers disques mais le résultat avec ceux-ci est déjà incroyable ! ) Et c’est à ce moment précis que vous êtes heureux car non seulement vous êtes parvenus à la fin de la lecture de ce long article mais en plus vous en comprenez enfin le titre ! 

IMG_5109 - Copie

IMG_5048 - Copie

IMG_5063 - Copie

IMG_5072 - Copie

Voilà… après avoir eu un certain nombre de difficultés à prendre mes photos (pluie depuis des jours + lumière d’orage + objectif marqué d’un tout petit doigt gras de petit chat qui floutait toutes les images… bon ça, j’aurais pu m’en rendre compte avant… je n’aurais fait que deux série de clichés au lieu de trois…) bref, ils me plaisent, je les trouve… efficaces. 

Je vous laisse ici et je vous souhaite une excellente semaine. 

Je vous embrasse ( oui, c’est l’article de la nouvelle année alors j’ose plus d’intimité que d’habitude… ). 

Prenez soin de  vous et à bientôt ! 

Marie-Charlotte ( oui, pour une fois, je signe aussi… )

Bonjour tout le monde ! 

Pardonnez-moi, je suis décalée… pas dans le sens excentrique du terme, ça, je le suis depuis longtemps… non, je le suis, cette fois, au sens premier. Le jour férié qui s’est subrepticement inséré au cœur de la semaine a fait glisser l’intégralité de mon horloge fonctionnelle de 24 heures, ce qui me fait rédiger mon article un vendredi. (pfff… je m’en sors bien, ou pas ?) Bon, je suis déjà en retard, ne traînons pas plus en tergiversations et entrons directement dans la présentation de mes quelques pièces de la semaine car qui dit petite semaine de travail, dit peu de choses achevées… 

Je poursuis mes fabrications de sautoirs que l’on me demande régulièrement.

La semaine dernière, je vous faisais part de mes difficultés à photographier ces grands colliers, n’ayant pas de mannequin ( artificiel ou vivant ). Et bien, au lieu de trouver une solution à ça, je me suis un peu plus compliquée la tâche en réalisant, cette semaine deux sautoirs constitués de perles double-faces… Du coup, j’ai tenté la prise de cliché sur miroir ; c’est amusant et en même temps, ça donne mal à la tête. 

Première version en rose : 

IMG_3922 - Copie

Photo plus classique : 

sautoir rose et gris - Copie

Ah… zut, je n’ai pas fait pivoté toutes les perles comme j’aurais du… Aucune perle n’a deux faces identiques. 

Les boucles assorties : 

IMG_4023 - Copie

IMG_3972 - Copie

Lorsque je fais des plaques de pois ainsi, j’aime beaucoup utiliser également la plaque trouée dont j’ai extrait les pois comme on peut le voir sur ces boucles. C’est plus difficile de conserver des trous bien circulaires, en revanche cela apporte un relief « effet matelas » qui me plait. C’est aussi le cas sur les deux sautoirs de cette série. 

Voici la seconde version en rouge, noir, gris et blanc : 

IMG_3891 - Copie

sautoir rouge nlanc et noir - Copie

IMG_3928 - Copie

IMG_3984 - Copie

Je n’ai pas encore achevé le montage de toutes les perles que j’avais fabriquées. 

A la place, et sans doute influencée par le rose du premier sautoir, j’ai eu envie de faire ces deux petits colliers aux perles plates lustrées : 

IMG_3958 - Copie

IMG_3943 - Copie

Certainement influencée par les récentes créations de Cacofim, j’ai eu envie de tester quelques perles creuses. J’espère vous faire part de ces essais la semaine prochaine. Pour l’heure, je m’en vais préparer mon deuxième atelier qui se déroulera demain et qui consistera en la création d’une parure pendentif + boucles à pois et à rayures. 

Je vous souhaite une excellente fin de semaine ! 

à très bientôt ! 

Biz ! 

Bonjour tout le monde ! 

Je sais, je suis en retard… mais soyons sensés, lorsqu’on connaît un minimum mon système d’organisation, il est absolument extraordinaire que les retards de publication ne soient pas plus fréquents. 

J’avais débuté cette semaine toute confiante en mon sérieux et ma motivation. Je m’étais concocté un joli programme quotidien qui mêlait les fabrications des commandes de clientes, les dernières prises de contact et inscriptions aux marchés de Noël, un peu de travail sur le site (oui oui… je joue sur l’effet de surprise… un jour, vous n’y croirez plus, et BAM, ma boutique sera en ligne… et vous serez tout décontenancés !) et un petit article sur la thématique d’Halloween.

Je ne sais pas, au juste, peut-être certains d’entre vous pourraient m’éclairer à ce sujet, pourquoi suffit-il que je me dresse une liste de tâches à accomplir pour que je fasse systématiquement… complètement autre chose et surtout pas ce qu’il y a d’inscrit ? ! En voulant m’éclaircir les idées, j’ai l’impression de me coller des contraintes dans des actions, qui, sans cette liste, me sont très agréables à réaliser. C’est tout bonnement stupide… En arriver à se contredire soi-même par simple réaction de rébellion, c’est le paroxysme de l’instinct de contradiction ! 

Bref… j’ai (bien sûr) préparé les commandes des clientes mais après ça, j’ai commencé des vases… oui, parce que, bien sûr, c’est ce que je vends le PLUS, des vases, c’est évident ! En plus, ça ne prend pas de temps DU TOUT, du coup, on est hyper satisfait à la fin de la journée… D’ailleurs ça ne prend tellement pas de temps que je n’ai pas pu les finir pour l’article d’aujourd’hui. 

En ce qui concerne l’article sur Halloween, je vous l’annonce tout de suite, c’est mal barré. Je me suis assise à ma table en me demandant quoi faire… Je n’aime pas le modelage, j’y suis extrêmement mauvaise… Je n’ai rien de spécial à décorer… comme mon truc, en ce moment, ce sont les canes, je me lance dans la réalisation de deux canes simples, une toile d’araignée et une fantôme. Alors, la toile d’araignée… ça existe depuis longtemps, donc j’ai voulu faire ma maligne et en faire une en partant d’une cane dégradée, histoire que les extérieur noirs de la cane dessinent la toile. Ben, ça ne sert vraiment à rien… ça prend plus de temps et ça fait une toile un peu flou alors qu’on voudrait voir un dessin fin et précis… Fi, me dis-je ! Tentons le fantôme ! J’ai tenté… et j’ai gâché. Décidément, les canes figuratives ne sont pas faites pour moi. Dès le début je me suis énervée sur ma pâte alors quand est arrivé le moment de la réduction, ça relevait plus du défoulement que de la manipulation précise. Conséquence, je n’ai retouché ces canes que pour les sortir du frigo et les prendre en photo : 

IMG_3652 - Copie

Autant vous dire que je ne suis pas prête pour la citrouille !

Passons…

Sur les marchés, on me demande régulièrement des sautoirs qu’effectivement, je fabrique moins. J’en ai donc réalisé trois cette semaine, dans la ligne droite des colliers asymétriques des semaines précédentes et en utilisant la cane dont j’ai fait le tuto et la cane que nous ferons en atelier le 21 novembre. Cela fait tellement longtemps que je n’en ai pas fait que je me suis trouvée toute bête avec mon appareil photo. C’est quoi la bonne idée, pour photographier des pièces aussi longues ? (sachant que je n’ai pas de buste assez grand) :

IMG_3549 - Copie

Ça ne rend pas vraiment justice à mes perles plates kaléidoscopes toutes brillantes de polissage… 

IMG_3577 - Copie

Voici, comme d’habitude, les boucles assorties : 

IMG_3601 - Copie

IMG_3595 - Copie

IMG_3610 - Copie

IMG_3603 - Copie

Et enfin, les bagues « tout » polymère qui finissent les parures : 

IMG_3626 - Copie

IMG_3629 - Copie

Ce sera tout ce que je peux vous montrer aujourd’hui, mes commandes ne sont pas encore parvenues à leurs destinataires, donc je vous les montrerai plus tard et mes vases prises-de-tête ne sont pas achevés… J’espère pouvoir vous présenter tout ça très vite. 

Il reste encore des places dans les ateliers programmés pour le mois de novembre, donc, amis jurassiens, ou voisins du Jura, n’hésitez pas à en parler autour de vous ! Je vous garanti un très bon moment de création !

Passez un excellent week end et à la semaine prochaine ! 

Biz !

 

Bonjour tout le monde !  Les quelques rayons de soleil qui sont venus chatouiller ma peau ces derniers jours m’ont donné envie de me lover dans un fauteuil derrière une vitre et de fermer les yeux… De me laisser aller à une rêverie tranquille peuplée de nouvelles couleurs et de textures toutes molles tout en rechargeant mes accus. Aaaaah l’extase… si seulement j’avais une baie-vitrée… et un fauteuil… et du temps pour rêvasser… Du coup, j’ai fermé les yeux cinq minutes derrière ma fenêtre mais c’était bien quand même ! Et de votre côté ? Comment se passe la douce arrivée du printemps ?

Une nouvelle saison qui s’annonce, ça me donne envie de créer de nouvelles choses et plein d’idées se bousculent de nouveau dans ma tête. Pourtant, il va falloir que je refrène mes pulsions artisanales car il faut à tout prix que je consacre mon temps à achever ma boutique en ligne. C’est pourquoi, durant les semaines à venir, mes publications ne seront peut-être pas aussi originales que ce que j’aurais pu espérer… enfin, on verra bien. 

En attendant, aujourd’hui, je vous montre les essais des colliers qui me font rêver depuis que je les ai vu passer sur Facebook, les fameux colliers de Carol Blackburn. Je n’ai pas fait de recherches et du coup, je ne sais pas si c’est effectivement elle qui a initié ce montage mais la photo des deux colliers  est tellement connue que je les appelles ainsi : les colliers « à la Carol Blackburn ».  Et ben, j’en ai démonté de la lamelle de fimo…. J’en ai cuit des trop larges, des trop fines, des trop longues, des « pas assez dégradées »… Et évidemment, quand je fais un essai, je ne me contente pas d’en cuire un p’tit peu pour voir… Du coup, j’ai quand même tout monté  et je vous montre tout ça (sauf les VRAIMENT très grandes, je les utiliseraient peut-être dans une sculpture ou un mobile mais il faudrait mesurer près de 4 mètres pour que cela soit joli sur un cou…) maintenant : 

Après avoir monté, re-démonté, calculé, re-calculé… ah ben non, c’est pas possible, comme ça… ça peut pas tenir… si, ça y est, ça pivote comme je veux, ah non… ah si, j’ai trouvé, ah… zut, j’ai oublié une lamelle, il faut que je re-démonte… Bref, après tout ça, (et je vous épargne la description détaillée de l’explosion du bocal support à cause d’un choc thermique) j’ai enfin compris et j’ai fait ce collier :

IMG_5841 - Copie

Mon verdict :

1 : Le dégradé noir et blanc ne se voit pas, mais alors pas du tout… il faut la jouer autrement.

2 : Le collier est un peu court, il faudrait faire… genre… le double de lamelles…

3 : Il est aussi raide que la justice, il faudrait faire des lamelles plus fines… 

IMG_5978 - Copie

Je sais ce que vous allez me dire : Ben il est encore plus court, non ? et il n’est pas plus fin… Soit ! Je vous l’accorde. En revanche, il y a du mieux dans le dégradé de couleur, non ? Allez, troisième essai : 

IMG_5803 - Copie

« Ah ben au niveau de la longueur et de la souplesse, on y est ! Par contre, pourquoi t’as craqué avec le côté bicolore ?  » Ben, j’sais pô…. ça m’a fait rire. Au moment où je le faisais, j’imaginais sans doute que la transition serait plus douce… Faudrait lui faire une boucle de chaque couleur. 

En tout cas, à ce moment, je tenais bon, du coup, mon dernier est, forcément, mon préféré : 

IMG_6004 - Copie

Et bien sûr, chaque étape des colliers a eu sa paire de boucles « test » ! 

IMG_5874 - Copie

(C’est en voyant cette photo des 4 boucles que je me dis que mon collier turquoise et fushia aurait du être plus long… )

IMG_5888 - Copie

Cela ne se voit pas forcément, mais celles-ci sont plus fines que les précédentes.

J’ai eu envie de les monter avec une perle de rocaille métallique entre chaque lamelle et ça donne ça : 

IMG_5915 - Copie

J’aime bien, elles sont complètement asymétriques par rapport aux autres car elles utilisent beaucoup moins de lamelles mais elles ont un côté « coquillage » qui, avec le soleil qui se pointe, me plaît beaucoup ! 

En bicolore, elles font penser à une glace… (je ne m’en étais pas rendue compte mais je crois que j’attends vraiment l’été…) : 

IMG_5898 - Copie

Voilà, ça m’a vraiment donné envie d’en refaire des plus longs ; du coup, on a mangé pas mal d’asperges en bocal, dernièrement… parce que pour un collier comme le dernier, il faut une centaine de lamelles, et de la place sur une surface courbe pour toutes les cuire, donc pour en faire un long comme j’en ai envie… je ne sais pas si je les compterai… 

Après la dernière série sur les pendentifs fraisés, ce sont de nouveau des pièces qui demandent plus de temps après la cuisson qu’avant, ça change. 

Ah ben, tient ! elle n’est pas mal, celle-là ! J’ai oublié une photo ! Je corrige donc cette omission alors que mon article est déjà publié et je montre le dernier essai de bracelet : 

IMG_5790 - Copie

Voilà, oubli réparé… 

Dites les créatrices, vous avez fait des tests de ce type ? 

Biz à tous et à bientôt !!! 

Je vous souhaite une bonne semaine !