Articles Tagués ‘année’

     25 janvier… nous sommes le 25 janvier 2018… ça me laissait encore au moins… pffff… six bons jours pour vous adresser mes meilleurs vœux dans mon premier article de l’année… autant dire que niveau timing,  je suis LARGE !  

     Bon bah du coup, allons-y, alors. Qu’est-ce qui vous plairait pour 2018 ? Dites-moi tout. Du soleil ? Une nouvelle machine à pâte ? Un troisième bras ? Des journées de 26 heures ? Des vacances ? Allez, allez, faites marcher votre imagination, un peu. Un appareil photo neuf ? Des tutoriels de folie ? Une douche massante relaxante ?  Vous aimeriez apprendre à conduire ? À voler ? À glisser ? À faire de la calligraphie ? De la peinture ? Du crochet ? Du béton ?

     Je vous souhaite tout ce dont vous avez envie pour que cette année soit fraîche d’idées, solide de réalisations et douce de résultats. Je vous souhaite surtout SURTOUT de ne prendre aucune résolution parce qu’il est bien connu, à présent, que les bonnes résolutions du mois de janvier sont bien plus néfastes à notre existence qu’elles le laissent entendre dans leur titre.

     C’est d’ailleurs quelque part l’objet de mon article aujourd’hui.

Pourquoi la prise de bonnes résolutions est dangereuse et comment contrer ce comportement destructeur.

     Lorsqu’arrive le fatidique moment de se projeter vers les douze mois à venir, nos pensées s’attardent sur un rapide bilan négatif de l’année écoulée.  L’impitoyable frustration de tout ce qui n’a pas ou mal été entrepris depuis le nouvel an précédent nous pousse à nous imposer toute une série de challenges tout aussi impossible à relever les uns que les autres, nous précipitant ainsi à coup sûr dans le mur des prochains regrets.

     Pourtant il ne serait certainement pas si difficile que ça de dresser un état des lieux bienveillant d’un si petit morceau de notre vie.

     12 mois passés pour 12 choses BIENS sur lesquelles se concentrer plutôt que sur celles qui hantent nos résolutions années après années, ce sera mon seul défi de ce mois de janvier et je le relève sans tarder.

1 Malgré un arrêt total de ma fabrication entre février et août, mon atelier a vu sortir en 2017 environ 101 colliers (à une vache près, comme dirait l’autre…) 31 bracelets et 170 paires de boucles + divers petites boites et lutins.

2 J’ai animé 9 journées complètes de stages et j’ai tenu mon stand sur 12 journées de marché (seulement, oui mais il manque tout de même plus de 6 mois à mon année active !…) 

3 J’ai enfin participé à mon premier stage en tant que stagiaire et il était animé par Olga Nicolas.

 

4 J’ai réalisé la plus parfaite des créations des 3 dernières années et elle s’appelle Salomé. (Ben oui… mon garçon a 3 ans et demi… impossible de déterminer laquelle de ces deux créations est la plus réussie…)

5 Je suis parvenu à expédier mes faire-part de naissance avant 2018 (et c’était CHAUD ! Un peu plus et on lui faisait porter elle-même en marchant…) 

 

6 Mon ouistiti d’Arthur est entré à l’école et cela se passe TRÈS bien pour ma plus grande fierté.

 

 

 

 

 

 

7 J’ai tiré parti de mon alitement forcé, en réalisant enfin mes books de La Perle Rouge !

 

 

 

 


 

 

 

8 Dans la foulée, j’ai repris les pinceaux et l’acrylique après des années de délaissement. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 Je me suis lancée dans la retape des meubles délaissés voire à l’abandon car victimes de délit de façade.

 

 

 

 

 

 

 

 

10 J’ai écrit ma première lettre au Père Noël. (et ça, et ben, c’est pas rien ! Même qu’il a répondu… enfin, une réponse un peu à côté de la plaque mais il a répondu tout de même…)

     Bon sang… il m’en manque encore deux…. 

     Ah oui je sais !

11 J’ai réalisé ma plus belle cane de l’année en démonstration au marché de Noël de ma commune. Je cherchais (enfin, « j’avais dans l’idée » serait plus exact) depuis un moment à refaire une cane que j’avais adoré et que j’avais également improvisé en marché il y a au moins deux ans. Peut-être vous en souvenez-vous : 

     Par cette journée d’hiver, j’avais voulu la réaliser en rouge et turquoise. Je cherchais également à être plus fine et régulière au niveau des traits de jonction. J’ai donc pris avec moi le « cul de cane » rose et poussiéreux (mmmh… quelle poétique expression !) qui traînait sur mon plan de travail depuis une éternité et je suis parvenue à réaliser celle-ci : 

     Bon… la photo est un peu de travers (cela arrive lorsqu’on se retrouve dans la très confortable position de photographier quelque chose de posé sur le carrelage… ne me demandez pas pourquoi je me mets dans des situations comme ça…) mais je suis très satisfaite du résultat ! Et ça, et bien ça fait du bien !!! Surtout lorsqu’on n’a pas pu travailler la matière depuis aussi longtemps. 

     L’année 2018 commence sur les chapeaux de roues puisque j’ai ENFIN réussi à fabriquer de la pâte à modeler maison qui cartonne (enfin… qui reste souple et qui ne sèche pas, plutôt…) et j’ai ENFIN lancé mes ateliers hebdomadaires ! Il n’y a plus qu’à attendre que mademoiselle choupette fasse ses nuits et j’aurai de nouveau un peu de temps à consacrer à la fabrication. 

     D’ailleurs, je profite de cet article d’introduction de saison pour vous communiquer de nouveau les informations relatives à l’atelier du jeudi qui débutera le 7 mars : 


     Vous pouvez sans plus attendre télécharger le bulletin d’inscription : 

flyers hebdo 

     L’adhésion à l’association pourra se faire lors du premier cours. 

     Je suis, bien sûr, à l’écoute de toutes vos remarques ou possibles questionnements. 

Et enfin, parenthèse refermée, voici le 12 ! Car oui, il manquait bien une dernière chose BIEN à lister afin de relever mon défi personnel comme il se doit. 

12 J’ai découvert un tout nouvel enthousiasme et un émerveillement insoupçonné de ma part jusqu’à présent : j’ai découvert le bonheur d’observer mon petit garçon de 3 ans et demi lorsqu’il réalise un dessin ! Et cette chance-là, je l’ai chaque jour ! 

     C’est donc par quelques unes de ses œuvres (oui oui, en toute objectivité maternelle, le terme n’est pas trop fort, et notez que je me retiens d’y ajouter « d’art » hi hi) que j’achève cet article et vous souhaite donc une excellente année 2018 ! 

     Je vous souhaite de profiter au maximum des soi-disant petits bonheurs de la vie et d’être aussi heureux que cette famille fière d’avoir réalisé un bonhomme de neige : 

     Avec cette sorcière préparant une potion de transformation en grenouille, je vous souhaite d’être capable d’insuffler de la magie dans chacune des choses que vous faites : 

     Et enfin, je vous souhaite d’être aussi beau que nous : (Ha ha ! )

     Bonne année à tous et à bientôt, j’espère… quand je pourrai retourner dans mon atelier… dans pas trop longtemps, quoi… ou pas… on verra bien. 

     Bref, prenez soin de vous ! 

     Bises

     Marie-Charlotte

Bonjour chers Vous !!!

Comment entamer le premier article de la nouvelle année ? … Je me suis posée cette question cent fois ( enfin… 100… c’est peut-être exagéré… beaucoup de fois, en tout cas… ) et à vrai dire, je n’ai pas trouvé d’introduction pertinente.

Tout d’abord, il convenait de vous souhaiter à tous une excellente année ! Je vous l’espère donc remplie de couleurs, chargée d’émotions pures et gavée de tout ce qui fera votre bonheur. 

Bien. Mais ensuite, quoi ? Devrais-je me lancer dans une sorte de bilan rétrospectif des douze mois passés ? Faire le compte de mes progrès et de mes échecs ? Dresser une liste de toutes les résolutions que je ne tiendrai pas ? Non… peut-être… je ne sais pas.

À vrai dire, cela fait plusieurs jours que je réfléchis à ça sans véritablement trouver LA bonne idée. Tout ce que je savais c’est que je n’avais aucune envie de me lancer dans une fatigante énumération de chiffres, nombres et statistiques en tout genre qui, soyons honnêtes, intéresse surtout celui qui en est l’objet. Parce qu’à ce moment-là, tout se compte et on peut sortir n’importe quels calculs à propos de n’importe quoi… genre des choses vraiment inutiles à la projection dans la nouvelle année… voire des trucs simplement idiots… comme par exemple… le nombre de mètres de fil câblé, cordon de cuir ou chaîne utilisés durant l’année… ( 92 mètres environ… à raison de 40 cm en moyenne pour un collier classique, le double pour un sautoir, et moitié moins pour un bracelet breloques… sachant que j’ai fabriqué un peu plus de 230 pièces en 2015, ça fait bien environ 9200 centimètres, soit 92 mètres. ) …ou bien le nombre d’attaches de boucles d’oreilles montées ( environ 600 pour 300 paires au moins ) ou encore le nombre d’anneaux utilisés ( oups… là, faudrait voir toutes les photos… pas le courage. ) le nombre de mètres de canes réalisées à tel diamètre ( ça ce serait cool comme stat à la noix…. y a peut-être quelque chose à faire pour 2016… )… bref, on pourrait vraiment tout compter. Et c’est là, comme vous l’avez tous compris que je suis tombée dans la marmite des p’tits nombres qui peuplent le monde de La Perle Rouge et que j’ai eu envie de tout regarder ( sauf mon chiffre d’affaire… ou alors en dernier. )

Alors, allons-y en vrac.

L’année 2015 a été une année assez productive pour La Perle Rouge même si elle a tardivement commencé au moment où j’ai enfin mis mon petit chat chez sa nounou.

Quoi qu’il en soit, j’y ai publié 49 articles qui ont été lus ( ou vus… la technologie ne pousse pas QUAND MÊME pas le soucis du détail jusque-là ! ) par 70 790 visiteurs. Cela fait un nombre de plus de 212 000 vues contre 92 000 en 2014. Je vous remercie TOUS de tout mon cœur pour cette fréquentation en constante augmentation ( qui a surtout explosé, je le rappelle, à la suite d’une présentation sur le génial blog Parole de Pâte en novembre 2014 !!! ) et c’est d’ailleurs toute émue qu’au moment pile de Noël, j’ai eu comme cadeau le 400ème abonné à ce blog

IMG_4970

La même semaine, ma page Facebook a dépassé les 600 abonnés ! 

600

Je poursuis mon indigeste énumération… 

J’ai donc réalisé plus de 230 colliers, sautoirs, pendentifs et bracelets ( tous confondus, hein ! Pas 230 de chaque sorte… ) environ 300 paires de boucles, 31 objets (vases, mobiles et boîtes) et 8 bagues… oui bah… les bagues, ça n’est vraiment pas mon truc. 

J’ai monté mon stand sur 19 jours de marché (dont 3 seulement en intérieur…) et j’ai donné 7 millions de tours de manivelle de ma machine à pâte. ( pfff n’importe quoi ! N’empêche que ça aussi, ça serait drôle à connaître comme nombre inutile… ça, le nombre de rouleau de papier sulfurisé et de paires de gants utilisés ! )

J’ai réalisé un petit tutoriel de bracelet qui a été publié dans le magazine Polymère and Co, deux autres pour le site de Perles and Co (Parure lilas et Tranches de canes dégradées) et d’autres ici-même dont celui de la parure Peps de Printemps qui s’est trouvé être l’article le plus consulté et le plus commenté de l’intégralité du blog, ce qui a donné naissance à un petit article sur le Daily Polymer Arts Blog (ici) pour mon plus grand bonheur. 

Durant cette année 2015, j’ai découvert quelques techniques, comme le hidden magic et les perles creuses. Je me suis enfin lancée dans l’expérimentation du ponçage / polissage et je me suis découvert un amour sans borne pour ma perceuse, ses fraises et ses forêts ( si c’est pas romantique… ) C’est d’ailleurs afin de rendre hommage à mon matériel ( pfff, ce qu’il ne faut pas entendre, quand même ! ) que j’ai fabriqué des pièces simples dont j’ai travaillé la surface. Je vous présente donc les toutes premières créations de l’année 2016, 4 colliers de perles fraisées à la Dremel, poncées à la main et LUSTRÉES à l’aide de mon tout nouveau touret !!! ( j’attends encore mes derniers disques mais le résultat avec ceux-ci est déjà incroyable ! ) Et c’est à ce moment précis que vous êtes heureux car non seulement vous êtes parvenus à la fin de la lecture de ce long article mais en plus vous en comprenez enfin le titre ! 

IMG_5109 - Copie

IMG_5048 - Copie

IMG_5063 - Copie

IMG_5072 - Copie

Voilà… après avoir eu un certain nombre de difficultés à prendre mes photos (pluie depuis des jours + lumière d’orage + objectif marqué d’un tout petit doigt gras de petit chat qui floutait toutes les images… bon ça, j’aurais pu m’en rendre compte avant… je n’aurais fait que deux série de clichés au lieu de trois…) bref, ils me plaisent, je les trouve… efficaces. 

Je vous laisse ici et je vous souhaite une excellente semaine. 

Je vous embrasse ( oui, c’est l’article de la nouvelle année alors j’ose plus d’intimité que d’habitude… ). 

Prenez soin de  vous et à bientôt ! 

Marie-Charlotte ( oui, pour une fois, je signe aussi… )