Archives de la catégorie ‘étoiles’

Image

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je vous montre une tentative (échouée) de réalisation d’une cane « soleil ». Qu’on soit bien d’accord, je ne m’avoue pas vaincue ! Cela dit, si les deux canes que j’ai expérimentées ne ressemblent pas à des soleils, elles représentent de jolies étoiles, c’est déjà ça… on reste dans la thématique astrale !

Allez, c’est parti !

Matériel requis :

  • Pâtes polymères des couleurs de votre choix
  • Machine à pâte
  • Lame affûtée !
  • Papier sulfurisé
  • Clay gun ! (pour le premier essai, seulement et parce que je voulais tester mon nouveau clay gun !)

 

Pour la première cane, je me suis dit que je pourrais réaliser des rayons réguliers en usant de mon dernier achat : mon clay gun. Qu’est-ce qu’un clay gun, me diront certains ? Et bien c’est tout simplement un extrudeur qui se présente sous la forme d’une seringue à vis au bout de laquelle on insère des embouts de forme différents comme vous pouvez le voir sur la photo n°4.  Attention, si vous voulez vous en procurer un, prenez garde à bien acheter un clay gun qui possède sa petite manivelle, et non pas celui qui ressemble à une seringue avec son poussoir IMPOSSIBLE à pousser sans y laisser quelques phalanges…

De nombreuses fimoteuses sont déjà équipées de cet outil mais pour ma part, il me faisait jusqu’à présent défaut.

Allez, on y va pour le premier test.

Photos 1, 2 et 3 : J’ai commencé par me faire une petite cane dégradée pour le cœur de mon soleil-étoile.

Image

Photos 4, 5 et 6 : à l’aide de l’embout triangulaire de mon clay gun, j’ai formé des boudins de la couleur de l’extérieur de ma cane dégradée et de jaune.

Image

 

Photos 7, 8 et 9 : J’ai coupé 6 tronçons de chaque couleur de la longueur de ma cane dégradée. J’ai commencé par assembler les tronçons violets censés être les rayons de mon soleil-étoile puis j’ai comblé chaque interstice entre les rayons par les tronçons jaunes.

J’ai cerclé le tout d’une épaisseur de jaune supplémentaire afin d’emprisonner mon motif proprement.

Image

Enfin, j’ai décidé de cercler de nouveau d’une couche de vert pomme, de turquoise et de violet de nouveau.

Image

Voilà, je ne saurais dire si c’est plus un soleil, une étoile ou une fleur mais cela reste un motif sympa. Pourtant, je n’étais pas satisfaite, c’est pourquoi, j’ai décidé de laisser le clay gun de côté et de tester de nouveau une cane à l’ancienne.

 

Seconde cane :

Photos 1, 2 et 3 : Cette fois-ci, je ne me suis pas lancée dans les dégradés, j’avais besoin de fixer avant tout une forme. J’ai donc modelé deux canes triangulaires et un boudin. J’ai trouvé les rayons de la précédente cane trop court pour faire penser à ceux d’un soleil, c’est pourquoi, cette fois, j’ai modelé une cane triangulaire isocèle et non plus équilatérale. La cane destinée à former les rayons, ici la turquoise, a été découpée en 6 morceaux réguliers. L’autre couleur a été divisée en 12 segments que j’ai assemblés 2 à 2 pour qu’ils soient deux fois plus larges.

Image

Photos 4 et 5 : J’ai assemblé mes rayons et le violet qui comble l’espace entre chaque rayon.

A ce moment-là, la forme me plaisait mais je ne pouvais pas réduire cette cane sans déformer mon motif ; j’ai donc ajouté des morceaux arrondis ainsi que des petits boudins afin d’obtenir une cane ronde que je pourrais réduire comme le montrent les photos 6 et 7.

Image

Image

Photos 8 et 9 : Me voilà avec une cane à motif étoilé qui me plait un peu plus mais qui ne ressemble toujours pas à un soleil… Tant pis, j’ai décidé de l’ornementer un peu et de la cercler à deux reprises.

Image

Photos 10 et 11 : Que faire, à présent ? Ah tient, si j’utilisais de nouveau mon nouveau clay gun, avec, cette fois un embout rond…

Image

Photo 12 : Et voilà, on fait un dernier rappel du violet pour fermer le dessin et voici une nouvelle cane-pas-soleil rigolote quand même.

Image

Image

M’est avis que cela fera de jolies boucles d’oreilles et bracelets breloques…

Un jour, j’arriverai à faire une belle cane « soleil » ! C’est moi qui vous le dis !

Sur ce, à bientôt !