Histoire de sourire un peu : 10 remarques entendues sur mon stand.

Publié: 10 mai 2017 dans 10 remarques entendues sur mon stand, histoire de rire un peu., Pâte Fimo, Quelques articles à thèmes

Bonjour chers Vous tous ! 

Comme je vous l’ai expliqué dans mon dernier post, c’est à présent depuis un lit que je vous écris mes petits articles devenus par la force des choses bi-mensuels. La bonne nouvelle, c’est que bébé est donc toujours au chaud, la moins bonne c’est que je n’ai toujours pas de nouvelle création polymère à partager avec vous. Je vais donc, dans les semaines à venir, vous inonder de mots plus que d’images et ça commence aujourd’hui ! 

Très chers clients qui lisez ceci, peut-être vous est-il arrivé de prononcer l’une ou l’autre des remarques quelque peu incongrues dont je vais dresser ici la liste, et entre nous, c’est parfaitement normal (enfin, il y en a une ou deux de gratinées, tout de même…). Peut-être les avez-vous vous-même entendues tandis que vous étiez en train d’observer mon stand et qu’elles vous ont fait tout aussi sourire que moi.

Quoi qu’il en soit, surtout ne vous vexez pas et ne vous méprenez pas en voyant à travers cet article une gratuite accumulation de dédaigneuses moqueries de ma part mais bien un partage de moments qui, sans doute parce que ces interrogations ne sont pas si absurdes que cela, se produisent très régulièrement autour de nos stand de créateurs lors de marchés et d’expositions.

Passer ces journées à attendre anxieusement derrières nos créations étalées sous les regards et les critiques des passants telle une sorte de mise à nu professionnelle est loin de constituer la partie la plus exaltante de notre métier.

Installer son stand, son bazar de tables, de supports, de déco, de colliers et de dizaines de boucles d’oreilles (que non ! On ne laisse pas sur un portant toute l’année durant les transports pour en faciliter la mise en place)…

Patienter toute la journée le passage des visiteurs qui n’avaient pas forcément prévu de dépenser quelque chose durant leur promenade digestive…

Tenter, plus ou moins adroitement de susciter l’intérêt des gens face à son propre travail dans le but de le vendre (création et vente : deux métiers bien distincts à n’en point douter !)…

Passer à travers toutes les
émotions possibles : « Chic, ça les a vraiment épaté ! Ça me donne d’autres idées »

« Si personne ne m’achète de pièce c’est que je dois vraiment faire de la crotte. »

« Rôôôô… il n’y a vraiment personne sur ce marché… »

C’est d’ailleurs généralement au moment de cette dernière réflexion qu’intervient le cruel calcul entre l’investissement financier, physique et moral du jour et la rentabilité qui en découle.

Bref, vous l’aurez compris, tenir son stand ne représente pas toujours une partie de plaisir pour tout le monde et les créateurs qui démentiront mon propos seront, j’en suis certaine, les moins nombreux !

Afin de relativiser tous ces moments, voici donc à présent, le top 10 des remarques et questions plus ou moins saugrenues mais récurrentes que j’ai entendues durant les parfois trop longues heures derrière mon stand :

Tout d’abord, sans doute la plus courante. Elle provient généralement de clients contemplant les détails riquiquis des motifs kaléidoscopes qui s’enchaînent dans une parfaite régularité sur un collier torque :

« C’est peint ? »

Mais… tout à fait, mais avec le pinceau qui n’a qu’un poil et durant approximativement 180 heures… 


« Ah, je connais, ça, ce sont des émaux.

-Euh… non, c’est de la pâte polymère…

-Ben si, ce sont des émaux !

-Euh non, non, je vous assure…

-Ah ? Bon. Ben ça ressemble à des émaux.

-Ah. »


Après 40 minutes de démonstration de la réalisation complète d’une cane kaléidoscope complexe (réalisation des mini-canes dégradées, iris etc puis assemblage des éléments, duplication du motif et réduction) :

« Et donc maintenant, vous repassez tout dans la machine, c’est ça ? »

Ben tient… Les gens et leurs très différentes aptitudes à considérer les notions de volumes me surprendront toujours…


« Ben vous devriez passer votre pâte au micro-onde pour la ramollir ! »

Ben oui, pardi, c’est diantrement bêta de ma part de pas me simplifier la vie comme ça ! 


Ah, la suivante revient également assez souvent :

« Pourquoi vous ne faites pas des boucles d’oreilles en rouleau de réglisse ? Vous devriez, c’est simple, il suffit de rouler un fil noir sur lui-même, ma nièce en fait ! »

Ben… tout est dit, je crois.


« Ah c’est original, vous les achetez ou ces perles ?

-C’est moi qui les fabrique.

-C’est vous qui fabriquez vos colliers, oui, j’ai bien compris mais vous les trouvez où vos perles ?

-Non, c’est moi qui fabrique mes propres perles.

(Silence dubitatif)

-Vous voyez, à partir de ces petits paquets de pâte, je réalise mes perles en me servant de nombreuses techniques différentes, puis après cuisson, perçage et ponçage des perles, je procède enfin au montage des colliers.

-Je ne comprends pas. Ce n’est pas vous qui faites vos perles, si ? 

-…»


La suivante, je la déteste au plus haut point :

« C’est très joli mais il y a trop de couleurs, à mon âge, je ne peux plus me le permettre. »

À chaque âge sa couleur ? Quelle étrange idée…

Moi, je trouve que c’est justement quand nos cheveux sont gris ou blancs que les couleurs des vêtements et des bijoux ressortent le mieux ! 


« Pourquoi est-ce que vous n’envoyez pas vos dessins en chine pour les réaliser ? Il y en a qui font ça très bien, là-bas ! »

Alors j’avoue que pour celle-là… je suis vraiment restée comme deux ronds de chapeau… la seule réponse qui est parvenue à s’extraire de mes lèvres tant la question me paraissait incompatible avec ma profession de créateur, fut : « Euh… je ne dessine pas mes pièces… » S’en est suivit un rire un peu gêné de ma part


« Ah bon, c’est un plastique ? Mais je croyais que c’était de la terre naturelle ?!? »

Euh… ben non… il s’agit d’une formule qui marie des pigments de couleur avec du pvc, comme énormément de choses qui vous entourent, en fait. 


« Ben moi, j’en ai acheté avec mes filles mais elle devait être périmée parce que ça n’a pas cuit correctement.

-Périmée ? Expliquez-moi un peu… parce que ça sèche, la pâte polymère et ça la rend plus difficile à travailler… mais c’est tout. Vous l’avez cuite à combien ?

-Ben, mon four à micro-ondes monte à 800 watts, je sais pas trop ce que ça fait en degrés.

-??? » 


 Bon, je sais qu’on a déjà atteint les 10 mais ma sœur vient de m’en rappeler une qui m’avait fait sourire l’été dernier alors je l’ajoute :

« Oh, il est beau, ce pendentif, ça, c’est original ! 

-Euh… ça, c’est un mobile, en fait… mais si vous y tenez, je peux y ajouter un fermoir… »


Voilà.

J’en oublie certainement de nombreuses autres (et des croustillantes !) mais celles-ci sont récurrentes (enfin, sauf l’histoire de la Chine, mais celle-là était tellement extraordinaire qu’il fallait que la partage avec vous !). Je suis persuadée que les créatrices et créateurs qui me liront s’y retrouveront et pourraient en ajouter bien d’autres.  

Je vous laisse ici et je retourne cogiter à d’autres articles. D’ailleurs, si vous avez des idées, n’hésitez pas à m’en faire part !

À très bientôt ! 

Bises à Vous

MC

commentaires
  1. Ah le coup du gamin de 6 ans qui fait la même chose et celui du dessin, ça revient à chaque fois… Maintenant j’essaye de faire des démonstrations pour montrer le travail et souvent ça entraîne des ventes.

    • artizanart dit :

      Oui, c’est comme ça que j’ai commencé aussi à faire les démos sur mon stand. ça attire du monde autour de moi et ça intrigue. Du coup, on a moins de questions… saugrenues…
      bises à toi !

  2. Sophie dit :

    J’ai exposé mes créations pendant plusieurs années, et en vous lisant cela m’a vraiment rappelé des souvenirs ! C’est exactement ça ! On en rit aprés coup, mais il est vrai que par moment cela laisse vraiment dubitatif ! En tout cas, bravo pour vos trés belles créations !

  3. C’est toujours un plaisir de te lire ! Et me suis particulièrement régalée de ton top 10 car j’en ai évidemment quelques unes en commun avec toi ! Pour le plaisir du partage je te livre celle qui moi m’horripile/me fait rire – selon l’humeur du jour …- le plus :  » Ah ouais … il beau celui là … mais ( là tu sens que ça vient …) vous devriez le faire en rouge, parce que MOI j’aime pas trop le bleuet je porte tout l’temps du rouge, c’est ma couleur préférée … aaaahhh, chers marchés …j’en suis un peu lassée, je l’avoue … Bisettes

  4. Les Ethiopiques dit :

    Bravo pour ton talent d’écriture ! J’ai passé un bon moment devant ce post (et d’autres) en buvant mon café ce matin !

  5. […] Histoire de sourire un peu : 10 remarques entendues sur mon stand. […]

  6. Mouchette dit :

    Comme d’hab, bravo pour ton article, il n’y a pas un mot que je n’aurai pu dire sur la journée d’expo de l’installation à l’attente en passant par les inénarrables (j’ai dû vérifier l’orthographe de ce mot-là) commentaires et bien sûr le calcul de la rentabilité de la journée…. Allez j’en ajoute un que toutes les polyméristes ont entendu au moins une fois :
    – c’est très joli, oh la la toute cette créativité humaine c’est formidaaaable (il manque l’accent) et c’est quoi comme matériau ?
    – de la pâte polymère plus connu sous le nom de Fimo
    – Ah je connais très bien ma petite nièce en fait, c’est pour les enfants en fait !

    Tu sais que j’ai eu la chance de trouver un lieu d’expo permanent et bien je ne regrette pas, fini les expos et même s’il y a moins de monde que sur un marché, les gens qui entrent n’ont pas du tout le même état d’esprit et cerise sur le gâteau je peux travailler en attendant le client. Donc je recommande vivement à toutes les créatrices de sauter le pas. Pour ça il faut trouver un village qui souhaite promouvoir les artistes et artisans et mettent à leur disposition des locaux bon marché. Je ne dis pas que c’est facile mais ça se tente, il faut se renseigner auprès des mairies.
    Plein de bisous Marie-Charlotte

    • artizanart dit :

      Coucou, toi !
      Ah oui, le coup du matériau pour enfants… Pendant un temps je trimbalais avec moi un livre de présentations de polyméristes travers le monde. Et puis j’en ai eu marre de faire attention à ce qu’il ne soit pas abîmé et je l’ai laissé chez moi pour désormais me contenter d’un grand sourire accompagné d’un « et bien… non. » avec lus ou moins d’explications selon l’intérêt manifeste de mon interlocuteur.
      C’est vrai que ça doit être vraiment génial d’avoir son propre lieu d’expo-vente ! Au moins, tu sais pourquoi les gens passent la porte t ça n’est pas pour tuer le temps en attendant d’aller préparer le repas… C’est vraiment chouette que tu te sois lancée ! Peut-être que j’y réfléchirais dans le futur. J’adore mon atelier mais ça n’est pas un local commercial et on ne peut pas dire qu’il soit très visible ! Enfin, quoi qu’il en soit, ça attendra un peu.
      Je t’embrasse.
      ps : les anecdotes du prochain article devraient aussi faire sourire !

  7. Bonjour!
    Joli article écrit avec beaucoup d’humour =)
    C’est drôle d’avoir un point de vue plus réaliste du ressenti que tu peux avoir sur un stand, mais je pense bien que tu dois aussi avoir des félicitations 😉 Ton travail est très beau!
    Bonne journée!

    • artizanart dit :

      Bonjour !
      Oui, effectivement, j’ai aussi mon lot de phrases agréables et de gens véritablement intéressés et attentifs et heureusement, sans quoi, j’aurais changé de voie vite fait…
      En tout cas, merci !
      Bonne journée aussi, à bientôt !

  8. Corine Delchevalerie dit :

    Bonjour,

    Excellent ce recueil de perles. Surtout le coup des chinois et des perles que tu fais toi-même, c’est hallucinant de voir ce genre de réactions. Mais il vaut mieux en rire et prendre du recul quand on est confronté à la bêtise humaine (c’était ma minute de sagesse !! Lol).
    Bon courage à toi et si tu as encore d’autres perles à nous offrir, je suis preneuse.

    Bisous de Belgique (j’ai vu que Patricia t’écrivait aussi de Belgique alors je lui fais un petit clin d’oeil)

    • Patricia dit :

      Petit clin d’œil 😉 à toi aussi Corine

    • artizanart dit :

      Coucou Corine !
      Ah, le coup de la Chine, il vous a vraiment plu à toutes ! C’est cool, de vous imaginer rire derrière votre écran, ça me fait encore plus dédramatiser tout ça.
      J’aurais du noter au fur et à mesure toutes les réflexions que j’ai entendues depuis tout ce temps, parce qu’il ne s’agit là que de celle qui reviennent le plus souvent. J’y penserai quand je serai prête à retourner derrière mon stand !
      Bisous aux belges (j’ai un bout de ma famille belge, figure-toi !)
      à bientôt !

  9. perlesdebrume dit :

    Merci pour ce partage quelque peu… effrayant ! Je n’ai encore jamais osé me lancer dans les marchés, donc je découvre un peu. Et je dois dire que ça ne m’encourage pas vraiment… Mais c’est vrai que c’est assez croustillant ! On ne se rend pas compte du courage qu’il faut pour y retourner, sur ces marchés. En tout cas, merci encore pour le partage de ton expérience. Et félicitations pour bébé !

    • artizanart dit :

      Oui… c’est vrai que les marchés ont véritablement quelque chose d’ingrat. Cela dit, ils sont également l’occasion de rencontrer des gens qui apprécient vraiment notre travail et ça, ce n’est que du bonheur. Je trouve qu’il vaut mieux être prévenu que tout n’est pas que du miel durant ces journées, histoire de ne pas en attendre trop au début. Je suis tombée moi-même un peu de haut, lorsque j’ai commencé les marchés il y a quelques années parce que j’avais un peu idéalisé la chose. Si on ne fait pas cette erreur alors on peut se focaliser sur les choses positives qui en ressortent aussi, comme les rencontres, que cela soit avec les clients intéressés ou avec les autres artisans. Mais tout cela étant dit, je maintiens qu’il est beaucoup plus facile de vendre le produit de quelqu’un d’autre plutôt que le fruit de notre propre travail.
      J’espère que je ne t’ai tout de même pas trop découragé !
      à bientôt !
      Bises !

  10. maryy dit :

    J’avoue que le coup de la Chine fallait y penser. Comme quoi il y a des gens qui sont à des années lumière de la réalité du travail d’artiste !
    Et le coup des perles que tu fais ou pas ça m’a fait penser au dialogue du Diner de Con … c’est juste ?!
    Je ne te souhaite pas bon courage parce que je suis certaine que tu vas utiliser ce temps de repos pour faire ce que tu n’as pas le temps de faire d’habitude ?!!! Ça va tu suis ?
    Bisous à bientôt

    • artizanart dit :

      Et ben tu ne peux pas mieux tomber avec le dîner de con ! Figure-toi que j’y pense à chaque fois qu’un dialogue de sourd de ce genre se produit, c’est à dire à peu près à chaque marché, en fait… Et plus la journée avance, moins je parviens à m’expliquer correctement et plus ce type d’échange est difficile. Mais tout ça devrait s’arranger avec les supers albums que je suis en train de faire dans on lit ! Muhaha !
      à bientôt ! Bizzzz

  11. Germaine Bourgeon dit :

    je comprends très bien la difficulté pour vendre ses créations, j’ai parfois essayé mais je renonce,je me dis que je ne sais pas me vendre, d’ailleurs moi aussi j’ai une petite histoire
    une copine regarde mes petites créations la pâte polymère pour elle bof, par contre dans le jardin une statue de terre : tu vois ça j’aime! dit-elle
    ha oui et combien tu m’en donnes?
    je sais pas…..10 euros
    a ce prix là je me la garde lui dis-je
    10 euros mais j’y crois pas……elle croit que je me suis assise et que c’est venu tout seul…bon c’est sur je ne suis pas Camille Claudel, mais quand même!
    je trouve que tu es très courage et tenace pour tenter de vivre de ton art, tu m’épates
    bon repos ,prends soin de toi et de bébé

    • artizanart dit :

      Ah ah ! 10 euros… Oui je vois très bien le genre ! Je crois que seules les personnes qui font des créations elles-même, peu importe le matériau, ont réellement conscience de la différence entre la valeur d’une oeuvre unique né d’un concept unique et celle d’une pièce en série. C’est pour cela qu’il faut bien choisir ses marchés et fuir à tout prix (sans mauvais jeu de mot) les vide-greniers et les zones de revendeurs. Mais c’est vrai que cela demeure difficile même pour ceux qui comme moi font des marchés depuis quelques années. Maintenant, autant que possible, je privilégie les expo-vente à ce genre de manifestation ponctuelle, quitte à céder une partie de mon chiffre au responsable.
      à bientôt ! Bises

  12. passante1 dit :

    Tu m’as bien fait sourire 🙂 sauf le coup de la Chine, où je suis restée un peu éberluée ! Mais tu as bien compris, l’acte de création et l’importance qu’il revêt ne va pas de soi pour tout le monde . En attendant, repose toi bien activement (album photo) et pense au recueil de perles, lolll 🙂 bisessss

    • artizanart dit :

      Oui, je sais bien que la démarche créative ne correspond pas à tout le monde et c’est normal, je pense mais je ne pensais pas qu’on pouvait ne pas être capable de le concevoir. Mon problème c’est que je me suis retrouvée démunie et si le cas se représente, et bien…. je ne saurais toujours pas comment expliquer, je crois.
      Tu as raison, je retourne à mes albums !
      Bonne journée, bises !

  13. SOPHIE dit :

    Et oui, on se reconnait toutes un peu là … Mais quand même, je crois que tu as affaire à des gratinées toi !!!! J’ai déjà eu quelques remarques un peu stupides parfois, mais franchement, pas autant que ça, et notamment l’histoire de la Chine !!! Quand ça me semble tellement stupide, en général j’utilise l’une de mes armes favorites : l’ironie ! Et de coup, ça déstabilise pas mal l’interlocuteur, qui ne sait plus si c’est sérieux ou si je me fous de lui ! Jouissif … A mes débuts, je vendais des BO à 10 €. Et en fin de journée, quand je rangeais mon stand, une dame « charmante » …. arrive à fonds vers moi, regarde les BO, me demande le prix, hurle presque quand je le lui annonce, et me montre une paire de rouges en me demandant si je les ai en vert. Sans même regarder, je lui dis que non, et sa réponse fuse : « non seulement c’est cher, mais en plus, vous avez pas ce qu’on veut » !!! Je revois encore son allure chevaline au galop fonçant vers moi et je me marre toujours en y repensant ! C’est au moins ça ! Bon courage pour ce moment d’inactivité forcée … Du coup, tu n’as plus qu’à préparer tes croquis pour la Chine !!! 🙂

    • artizanart dit :

      Ah ah ! Oui, ben je la reconnais, je crois bien que je l’ai eu aussi sur mon stand, ta « chevaline » cliente !
      Au tout début, je savais moins choisir mes marchés (tu noteras que j’ai dit « moins » et non « pas » parce qu’il m’arrive encore de me retrouver dans de ces endroits…) et je me retrouvais systématiquement au milieu de revendeurs de bricoles. Comment lutter quand le stand à côté de toi vend des packs téléphone-parfum-montre pour 15 € ? Quand j’y pense, certaines scènes auraient eu le mérite d’être filmées…
      Au sujet des croquis, ben… ils ne vont pas être déçus de mon coup de crayon, dis donc ! Pas sûre que cela soit des bijoux qui sortent de leurs ateliers en série… pfff… non mais franchement.
      Allez, bonne journée à toi !
      Bises !

  14. Merci de ce petit florilège… en effet, le coup de la Chine est hallucinant… les motifs « peints » c’est un classique, je crois. Pour le reste, comme on dit, « il y en a qui n’ont pas la lumière à tous les étages » 😉 Bon repos et bonne fin de grossesse !

    • artizanart dit :

      Oui, le coup de la Chine m’a plongé dans un effarement inégalé, mais d’abord parce que je ne comprenais vraiment pas comment cette question pouvait lui être venue à l’esprit. Et puis j’ai compris qu’il existait des personnes tout à fait étrangères au procédé même de création. Il n’a vu que le mot « entreprise » et son attention s’est focalisée sur le moyen de faire de l’argent sans se poser une seule fois la question de la nature même de mon travail… c’est un peu inquiétant, tout de même.
      Bonne journée à toi !

  15. Coucou,
    C’est toujours le même plaisir de te lire avec mon petit café du matin! Je me permets d’en rajouter une gratinée que j’ai entendue ( ou reçue comme un coup plutôt !) sur un vide grenier.
    : Je reviendrai en fin de journée quand vous jetez …..
    C’était à mes débuts, depuis, je ne fais plus de vide greniers…
    Bises et repose toi bien
    Bellou

    • artizanart dit :

      Ah ah ah !!! Oh elle est magnifique, celle-là ! Pour un peu je regretterais presque de ne pas l’avoir eu ! Effectivement, vide-greniers à bannir ! Ça me fait un peu penser à ceux qui négocient les prix alors qu’ils sont déjà en-dessous de ce qu’ils devraient juste par principe parce qu’ils sont sur un marché.
      Bonne journée à toi !
      Bises !

    • Mouchette dit :

      alors là c’est juste énoooorme !!! j’en profite Bellou pour te dire que je regarde tes créations régulièrement et que je les trouve totalement originales et superbes !

  16. magali dit :

    Jolies « perles » que tu as récoltées pour ton article ….les gens sont terriblement critiques !
    Bon courage pour la suite .
    bisous .mag .

    • artizanart dit :

      Et oui, ils ne se rendent pas toujours compte du travail qu’il y a derrière nos pièces. à nous de les éduquer, en quelque sorte. Merci pour le courage, bonne journée à toi !

  17. Patricia dit :

    Bonjour,
    J’imagine que le temps te semble long , mais le moment venu tu seras très heureuse et tout cela ne sera que souvenir.
    A propos des commentaires, c’est tellement réel, on a l’impression que ces gens parles pour dire quelque chose. Et malheureusement nous ne pouvons répondre faute de quoi réputation serait faite .
    En tout cas personnellement je te félicite pour toutes tes création. Et comme je te l’ai déjà dis précédemment, dommage que je vis en Belgique !!!! Nous ferions connaissance.
    Mais je consulte régulièrement pour moi trav .
    Courage et Bisous de Belgique

    • artizanart dit :

      J’avoue que le temps est un peu long… mais je l’utilise tout de même, je suis ENFIN en train de faire des album photos de La Perle Rouge ! Ce sera plus pratique à présenter que des échantillon de pièces !
      En ce qui concerne les commentaires, il est vrai que je me suis parfois mordue la langue. Mais bon, ça fait partie du job, comme on dit !
      Bonne journée !

  18. Monique loisel dit :

    Bonsoir je vous lit… depuis qq temps et alors la c est tip top je ne fais pas de la polymere mais de la dentelle papier pergamano (j en fais depuis 19 ans ) et lors de qq expo j en ai entendu aussi des memorables interstellaire 😂😂😂😂😂.je vous souhaites une bonne grossesse Et un beau BEBE

    • artizanart dit :

      Merci !
      On devrait éditer un recueil de perles, comme pour le bac ! ça nous passerait le temps sur les marchés trop longs. hi hi !
      Bonne journée !

      • Monique loisel dit :

        Oh oui il y a de quoi faire il y a une personne qui me donnait des conseils alors que elle ne connaissait pas ?………Et me disait vous utilisez du papier beurre ??????? Il faut se mordre la langue mais ç a laisse des anecdotes bonsoir

      • artizanart dit :

        Oui… Il y a de nombreuses personnes qui croient véritablement avoir en 10 minutes l’idée que nous n’avons pas eu en 10 mois… je crois qu’il faut prendre ça comme quelque chose d’amusant, en fait… sinon, c’est trop agaçant. Pour ma part, certains visiteurs de mon stand ne peuvent s’empêcher de vouloir me donner LA bonne idée de création… alors qu’il s’agit justement de la partie la plus drôle de mon métier… mais bon, heureusement, ils ne font tout de même pas majorité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s