Pendentifs bombés : rayures et pois carrés !

Publié: 8 octobre 2014 dans Pâte Fimo, Pendentifs bombés : rayures et pois carrés, TUTOS FIMO

Bonjour tout le monde !!!

Cette semaine, j’ai décidé de vous montrer comment je réalisais des perles que je fabrique depuis longtemps mais dont je n’avais jamais pris le temps de détailler les étapes de création. Le procédé est évidemment déclinable à tous les motifs qui vous plaisent, le plus compliqué étant de réaliser les canes de départ. Pour les perles d’aujourd’hui, je vais faire des canes à petits carrés dégradés (je crois qu’on en a déjà fait d’ailleurs…) et un bloc rayé. Allez, c’est parti !

 

Matériel nécessaire :

  • Pâtes polymères des couleurs de votre choix, ici, blanc, noir, fushia et violet.
  • Une machine à pâte
  • Du papier sulfurisé
  • Des emporte-pièces ronds
  • Un outil de modelage pour lisser
  • Un support arrondi pour la cuisson (vous verrez les miens, fabrication maison : un coût réduit pour une efficacité garantie !)

 

Photos 1 et 2 : Commencez, comme souvent, par réaliser une cane dégradée ; ici, avec du blanc et du fushia (toujours plus de blanc que de n’importe quelle autre couleur!).

1

Photos 3, 4, 5 et 6 : Après l’avoir passée à la machine à pâte à un réglage plus petit afin d’étirer le dégradé, enroulez votre plaque dégradée de façon à obtenir une cane dégradée au cœur fushia. Cerclez cette cane d’une FINE plaque de noir (photo 4). À partir de là, vous pouvez choisir la couleur de fond ; ici, j’ai séparé ma cane en 2 et j’ai entouré la première du même fushia que son cœur et la seconde de blanc.

2

Photos 7 et 8 : Allez savoir pourquoi je n’ai pas conservé ma cane en blanc, je suis sûre que ça aurait été plus joli, mais enfin, j’avais sélectionné du violet au départ et je ne savais sans doute plus ou le mettre alors j’ai encore ajouté une couche à la seconde cane. Bref, peu importe, poursuivons.

À présent que nos canes cibles (on appelle de cette façon les canes rondes constituées d’une superposition de plaques autour d’un boudin central) au cœur dégradé sont faites, il s’agit simplement de les modeler à l’aide de la surface du plan de travail pour en faire des canes à section carrée.

3

Photos 9, 10, 11 et 12 : Coupez chaque cane en 4 tronçons, assemblez-les, étirez de nouveau votre cane jusqu’à pouvoir répéter l’opération une fois.

Pour l’occasion, j’avais aussi réalisé une cane dégradée noire et blanche mais je ne vais pas tout montrer, vous avez compris le principe.

4

Photos 13 et 14 : à présent, astuce simple pour réaliser un bloc rayé RÉGULIER !!! Faites des plaques unies (ici d’épaisseurs différentes), saisissez-vous d’un emporte-pièce carré et découpez dans chaque couleur. Superposez vos carrés les uns sur les autres et aplatissez un peu pour maintenir le tout bien serré.

5

Photo 15 : Voilà : un bloc rayé sans les habituelles chutes inutiles qui viennent grossir le tas de pâte beurk inutilisable.

6

Photos 16, 17, 18, 19 et 20 : Il est maintenant temps de réaliser vos perles à proprement parler. Enfin, pour le coup, là, il s’agit d’un pendentif, m’enfin… c’est la même chose. Préparez une plaque unie qui sera le dos de vos perles. Sur cette plaque (pensez à mettre le côté le plus régulier contre la table… du coup), déposez des tranches de vos différentes canes.

Astuce : Il n’y a rien de plus rageant que de réaliser un beau bloc rayé régulier, d’en couper une tranche à l’épaisseur inégale et de déformer complètement ses rayures en aplatissant la tranche avec son outil de lissage. Pour éviter ça, coupes une tranche assez épaisse (c’est plus facile d’être régulier quand il y a plus d’épaisseur), et passez-la doucement dans la machine à pâte DANS LE SENS DES RAYURES. Vous obtiendrez une bande un peu plus longue mais surtout régulière. Attention, ça ne fonctionne qu’avec les rayures, les autres motifs se faisant évidemment tragiquement étirer.

Photos 21, 22 et 23 : Bref, assemblez comme bon vous semble, lissez le tout en vous aidant de papier sulfurisé et d’un outil de modelage (vous pouvez finir au rouleau) et découpez les perles ou pendentifs de votre choix.

7

8

9

Pour la cuisson de mes pendentifs, je voulais quelque chose de lisse et de très arrondi qui supporte bien les passages au four et qui ne modifie pas les couleurs de la pâte comme peut parfois le faire le papier sulfurisé ; je me suis donc fabriqué des supports à partir d’ampoules qui allaient partir à la poubelle que j’ai fixées sur de la pâte beurk dont je ne savais pas quoi faire, et voilà, des parfaits supports de cuisson pour des pendentifs tout ronds !

10

14

Pour un effet moins courbe, je continue d’utiliser mon petit aquarium.

12

13

Je vous montrerai bientôt les bijoux réalisés à partir de ce tutoriel.

Fimotez bien !

Retrouvez les bijoux ici !

commentaires
  1. Stéph dit :

    J’ai tout suivie à la lettre, très bien expliquer. J’ai offert une parrure à ma cousine tellement je l’ai bien réussit ! merci beaucoup

  2. trop bien le système avec les ampoules, merci pour ce tuto

  3. valerie dit :

    Coucou
    Tu es mise à l’honneur chez Parole de Pates, d’où je viens !
    et franchement, c’est mérité !
    bravo à toi pour toutes tes jolies créations, que dis-je ??? Merveilleuses créations.
    J’adooooooooooooooore et j’admire le talent, le travail et l’imagination !!
    Et en plus, tu partages tes tutos ! merci bcp pour ta générosité !
    Je n’ai plus qu’à m’y remettre à fond, tu m’as redonné envie de faire des bijoux en Fimo !
    Bizz
    Val

  4. si solena dit :

    merci pour ce tuto, je ferai cette cane avec plaisir

  5. annie dit :

    merci pour toutes ces explications, j’attends avec impatience de voir le resultat,bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s